Suez Environnement-Les déchets en Europe pèsent toujours au T1

lundi 22 avril 2013 07h34
 

PARIS, 19 avril (Reuters) - Suez Environnement a annoncé lundi une baisse de son chiffre d'affaires au premier trimestre, en raison notamment d'un contexte toujours difficile dans les déchets en Europe, mais le groupe a réussi à améliorer ses marges grâce à des réductions de coûts.

Le numéro deux mondial du traitement de l'eau et des déchets a également fait savoir dans un communiqué qu'il maintenait ses objectifs pour 2013, qui reposent en particulier sur l'hypothèse d'une stagnation du PIB en Europe cette année.

Ces objectifs incluent un résultat brut d'exploitation (RBE) supérieur ou égal à 2,55 milliards d'euros (contre 2,45 milliards en 2012), un chiffre d'affaires en croissance par rapport aux 15,1 milliards de 2012 et un dividende au moins égal à celui de 0,65 euro prévu au titre de l'an passé.

Le groupe prévoit aussi pour cette année un programme de réduction de coûts supérieur ou égal aux 150 millions d'euros enregistrés en 2012.

Suez Environnement a enregistré au cours du premier trimestre un RBE de 570 millions (+0,8%, inchangé en organique) et un chiffre d'affaires de 3.497 millions (-2,6% en brut et en organique).

Sa marge RBE sur chiffre d'affaires s'établit ainsi à 16,3% contre 15,8% au premier trimestre 2012. (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)