16 avril 2013 / 13:48 / il y a 4 ans

Vuitton-La croissance proche de celle de la mode-maroquinerie

PARIS, 16 avril (Reuters) - La croissance organique de Louis Vuitton au premier trimestre 2013 n'a pas été "très différente" de celle de la divison mode-maroquinerie de LVMH, a déclaré mardi le directeur financier du groupe, Jean-Jacques Guiony, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.

Le géant mondial du luxe a vu sa croissance organique ralentir à 7% au premier trimestre 2013 et, surtout, celle de sa division phare, la mode-maroquinerie, décélérer à seulement 3%, au lieu des 5% attendus. (voir )

En Chine, les ventes de la marque ont été stables tandis qu'elles ont augmenté à un chiffre auprès de la clientèle touristique chinoise, a précisé le directeur financier.

Ce recul, qui touche la division la plus rentable du groupe grâce à Louis Vuitton (la marque compte pour plus de 70% des ventes de la division et pour plus de la moitié de la rentabilité du groupe LVMH) fait craindre une érosion des marges et a fortement pesé sur le titre en Bourse.

Selon certains analystes, la croissance organique de Louis Vuitton (que LVMH ne rend pas publique) pouvait avoir été inférieure aux 3% de la division. (Pascale Denis, édité par Matthieu Protard)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below