INTERVIEW Ginger - Un S1 plutôt difficile mais des signes de red

lundi 27 avril 2009 16h04
 

PARIS, 27 avril (Reuters) - Ginger GING.PA prédit une première moitié de l'année relativement difficile mais observe quelques frémissements de reprise, a déclaré lundi le président du directoire du spécialiste français de l'ingénierie des équipements et des infrastructures.

"On a un premier semestre plutôt difficile mais on commence à sentir des balbutiements de relance, notamment des collectivités locales", a dit Jean-Luc Schnoebelen dans une interview accordée à Reuters lors du "Small & MidCap Event" organisé à Paris par CF&B Communication.

Ginger annoncera son chiffre d'affaires du 1er trimestre 2009 le 6 mai. Celui-ci devrait se situer à peu près au même niveau que l'an dernier, a-t-il ajouté.

"A la fin du premier trimestre, on n'a pas dégradé notre carnet de commandes, on l'a même un peu amélioré", précise Jean-Luc Schnoebelen.