Alcatel songe à céder les câbles sous-marins et Entreprise-sces

vendredi 2 novembre 2012 12h53
 

PARIS, 2 novembre (Reuters) - Alcatel-Lucent réfléchit à céder son unité dédiée aux câbles sous-marins et son activité de fabrication d'équipements de téléphonie pour les entreprises dans le cadre de ses efforts pour tenter de renforcer son bilan, a-t-on appris de trois sources au fait du dossier.

Le groupe n'a pas mandaté de banques pour travailler sur ces opérations, ont précisé les sources, mais il a placé ces deux activités sous la supervision directe du directeur financier Paul Tufano en septembre car elles ont été identifiées comme de possibles candidates à une vente.

Les analystes de Goldman Sachs estiment dans une note datée du début du mois que la vente de ces deux actifs pourrait rapporter jusqu'à 400 millions d'euros mais l'une des sources a précisé que le montant pourrait se révéler "bien plus élevé", sans donner de chiffre précis.

Alcatel-Lucent a fait savoir vendredi qu'il étudiait plusieurs options en vue de renforcer son bilan après avoir publié une perte d'exploitation pour le deuxième trimestre d'affilée. (voir )

Lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes, le directeur financier a précisé que le groupe étudiait plusieurs alternatives parmi lesquelles une restructuration de la dette ou une injection de liquidités, y compris via des cessions d'actifs.

Contacté par Reuters, le groupe n'a pas souhaité faire de commentaires sur d'éventuelles cessions ni sur les options envisagées pour la dette.

Il a réaffirmé qu'il étudiait différentes options pour améliorer son bilan et qu'il communiquerait à ce sujet en temps utile. Il a par ailleurs expliqué que la réorganisation de sa structure de direction annoncée à la rentrée avait pour but d'améliorer la transparence sur la rentabilité de ces différentes opérations. (Leila Abboud et Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)