COR OFFICIELLE SFR prévoit légère hausse du C.A. mobile en 2009

jeudi 5 février 2009 16h53
 

Dans le premier paragraphe, bien lire "prévoit une légère croissance des revenus de son activité mobile en 2009" au lieu de "ses revenus en 2009", à la suite d'une précision apportée par la société.

PARIS, 5 février (Reuters) - L'opérateur de téléphonie SFR (VIV.PA: Cotation) prévoit une légère croissance des revenus de son activité mobile en 2009 qui sera une année d'investissements record pour le groupe malgré la crise.

Dans un entretien accordé jeudi à l'agence Reuters, son P-DG Frank Esser affirme ne pas ressentir pour l'heure les effets de la crise. "Pour nous, jusqu'à présent, la crise n'a presque aucun impact", explique-t-il en soulignant que "l'impact du régulateur et de la politique est plus fort que la crise".

En 2009, le coût de diverses mesures de régulation devrait dépasser 160 millions d'euros au niveau du résultat d'exploitation, un montant que SFR entend bien compenser "sur la durée".

Sur le marché de l'ADSL, l'opérateur dit avoir fait "un très bon mois de décembre". Sa part de marché du recrutement d'abonnés a été de "plus de 20%" au quatrième trimestre contre 6% au 3e trimestre, dit-il.

En téléphonie mobile, la fin d'année était "correcte". "L'objectif de SFR depuis des années, c'est la croissance rentable. Nous ne pensons pas être leader sur les recrutements nets. Ce n'était pas notre objectif. Notre objectif c'est la croissance rentable, focus sur la rentabilité", déclare Frank Esser.

(Nathalie Meistermann et Matt Gil, édité par Jean-Michel Bélot)