INTERVIEW Korian vise une croisance organique de l'ord

vendredi 27 mars 2009 07h02
 

PARIS, 27 mars (Reuters) - Malgré la crise économique, Korian (KORI.PA: Cotation) n'a aucune inquiétude concernant l'évolution de son activité en 2009 et le groupe de maisons de retraite vise une croissance organique de l'ordre de 7% pour l'exercice en cours, a déclaré vendredi son directeur général Guillaume Lapp.

Il a néanmoins estimé dans une interview à Reuters qu'une prolongation de la crise pourrait l'affecter à terme.

En 2008, le n°2 français du secteur, derrière Orpéa OPR.PA et devant Noble Age (LNA.PA: Cotation), a accru de 21,4% son résultat opérationnel à 67,6 millions d'euros tandis que son excédent brut d'exploitation avant loyers externes (Ebitdar) a augmenté de 27% à 187,9 millions.

Sur cet exercice, le chiffre d'affaires du groupe - réalisé à hauteur de 78% en France et pour le solde à part égale entre l'Italie et l'Allemagne - a progressé de 28,5% à 781,3 millions.

Pour 2009, Korian vise une croissance organique de ses ventes de 7% contre environ 7,5% en 2008.

Au titre de cet exercice, Korian propose de verser un dividende de 0,60 euro par action.

Pour 2010, Korian a aussi pour objectif de porter la marge d'Ebitdar de l'Allemagne, actuellement de 17,8%, à 25% le niveau 2008 de la France.

L'Italie, "qui est un axe prioritaire de développement dans les années qui viennent" devrait atteindre cette année là le même niveau de marge que la France par rapport à celui de 21% qui est le sien en 2008, a déclaré Guillaume Lapp.

Il a aussi indiqué que Korian était en voie de trouver un accord sur une cession à des investisseurs d'immeubles construit pas ses soins.   Suite...