EADS-La baisse de l'euro sensible à partir de 2013 seulement/Gal

vendredi 28 mai 2010 17h37
 

PARIS, 28 mai (Reuters) - Le président d'EADS EAD.PA Louis Gallois a déclaré dans une interview à paraître samedi dans le magazine Investir: * que l'effet de la baisse de l'euro pour EADS ne serait vraiment sensible qu'à partir de 2013 * qu'il souhaitait boucler le contrat sur le programme de l'avion militaire A400M avant l'été * que la situation financière des compagnies aériennes reste délicate et ne permet pas d'envisager un afflux des commandes cette année * qu'EADS tablait sur 250 à 300 commandes seulement cette année et qu'il n'attendait pas de vraie reprise cette année * qu'il souhaitait réaliser des acquisitions dans les services, la défense et la sécurité aux Etats-Unis mais pas seulement * qu'il pensait avoir une chance réelle d'emporter le contrat des ravitailleurs américain.