SOMMET-Luxe-L'Oréal confiant pour l'Europe malgré la dette-PDG

lundi 23 mai 2011 14h01
 

PARIS, 23 mai (Reuters) - L'Oréal (OREP.PA: Cotation) devrait dépasser en 2011 la croissance attendue sur le marché mondial des cosmétiques de luxe et se veut confiant dans l'évolution de ses ventes en Europe, malgré la crise de la dette souveraine.

La deuxième grande division du géant mondial des cosmétiques compte pour 23% du chiffre d'affaires du groupe, avec des marques comme Lancôme, Armani, Yves Saint Laurent, Shu Uemura ou Kiehl's.

Alors que la crise de la dette qui secoue l'Europe fait planer des menaces sur la consommation, L'Oréal se veut confiant.

"L'Europe est la moins dynamique (...) Mais je ne vois pas de raison pour que cela s'aggrave et que la consommation se détériore", a déclaré lundi Nicolas Hieronimus, directeur général de la division de produits de luxe de L'Oréal, à l'occasion du sommet du luxe organisé par Reuters du 23 au 25 mai.

"Les indicateurs économiques sont un peu meilleurs que prévu en France. Nous avons tout lieu d'être confiant", a-t-il ajouté.

Il a également estimé que la Chine devrait devenir, en 2012, le deuxième marché de la division, devant la France et derrière les Etats-Unis.

Pour l'année en cours, L'Oréal anticipe une progression d'environ 6% du marché mondial des cosmétiques de luxe et entend "faire mieux que le marché". (Pascale Denis et Astrid Wendlandt, édité par Jean-Michel Bélot)