PSA n'exclut pas de s'allier à un partenaire en Inde-Varin

mercredi 15 février 2012 12h57
 

PARIS, 15 février (Reuters) - PSA Peugeot Citroën n'exclut pas de s'allier à un partenaire pour son projet d'implantation industrielle en Inde, reporté en raison de la situation financière du groupe, a déclaré le président du directoire du constructeur automobile dans une interview au Monde de jeudi.

"Notre projet d'implantation en Inde est par exemple décalé, même s'il reste stratégique. Nous envisageons d'y aller plus tard, peut-être avec un partenaire", a déclaré Philippe Varin.

PSA avait annoncé fin janvier réexaminer le calendrier pour sa première usine indienne, dans l'Etat du Gujarat, qui prévoyait initialement le lancement d'une première Peugeot produite sur place en 2014. PSA a perdu de l'argent l'an dernier dans sa division automobile (voir ), le contraignant à réexaminer l'investissement signé en septembre pour un montant de 650 millions d'euros.

Interrogé sur la possibilité d'une alliance plus générale avec un autre constructeur, Philippe Varin a répété n'y être pas hostile si elle remplissait les trois conditions fixées par le groupe - cohérence avec la stratégie de PSA, réelles synergies et préservaton de l'indépendance du groupe.

"Je ne suis pas opposé à une alliance plus étroite avec un autre constructeur", a déclaré le président du directoire de PSA. "En 2009, nous avions étudié sérieusement la possibilité de nous allier à Mitsubishi. (...) Si d'autres opportunités se présentent, nous les étudierons." (Gilles Guillaume, édité par Matthieu Protard)