Airbus remporte la bataille des commandes, livraisons record

lundi 17 janvier 2011 10h33
 

TOULOUSE, 17 janvier (Reuters) - Airbus a battu Boeing (BA.N: Cotation) sur le fil dans la bataille des commandes de nouveaux avions en 2010, exercice également marqué par un nombre de livraisons record, a déclaré lundi l'avionneur européen, filiale à 100% d'EADS EAD.PA.

Cette dernière, qui attribue ses performances commerciales à une forte reprise du marché dans les pays émergents et dans le segment des compagnies à bas coûts, a fait état de 644 commandes pour l'année dernière, pour un total de plus de 84 milliards de dollars aux prix catalogue, contre 625 pour son rival américain.

A fin novembre 2010, Airbus était encore à la traîne de Boeing en la matière.

"Ces chiffres montrent que la situation économique est en voie d'amélioration. Nous avons évité le spectre d'une nouvelle plongée dans la récession. Le marché de l'aviation civile a retrouvé la croissance grâce à l'Asie, aux compagnies à bas coûts et aux marchés émergents", a dit à des journalistes John Leahy, directeur commercial d'Airbus.

"Les cours du pétrole sont le seul point négatif à l'horizon", a-t-il ajouté.

Ajusté des annulations, le total des nouvelles commandes d'Airbus ressort à 574 avions, pesant un total de 74 milliards de dollars (toujours sur la base de prix catalogue) contre 530 pour Boeing, ce qui donne au fabricant européen une part de marché de 52%.

Pour la huitièmme année de suite, Airbus a livré plus d'avions que Boeing en 2010, franchissant en outre la barre des 500 unités pour la première fois de son histoire.

Airbus a ainsi livré 510 appareils l'an dernier, contre 498 l'exercice précédent, soit près de 50 avions de plus que les 462 unités acheminés par Boeing, un chiffre en recul de 4% par rapport aux 481 de 2009.

Le président d'Airbus Tom Enders a dit que le nombre total de livraisons serait porté à 520-530 avions cette année, ajoutant que le total des commandes de 2011 devrait être supérieur à celui des livraisons, sans toutefois de donner d'objectif plus précis.   Suite...