Euler Hermès - Résultats en forte baisse au 1er trimestre

mercredi 6 mai 2009 17h30
 

PARIS, 6 mai (Reuters) - Touché par une conjoncture économiqye toujours très dégradée et par une sinistralité élevée, Euler Hermès (ELER.PA: Cotation) a vu ses résultats fortement baisser au premier trimestre.

Le leader mondial de l'assurance crédit, filiale du groupe allemand Allianz (ALVG.DE: Cotation), a enregistré un résultat opérationnel de 43,1 millions d'euros, en chute de 42%, avec un résultat technique négatif de 11,1 millions d'euros, contre 53,1 millions d'euros un an plus tôt, compensé par un résultat financier positif de 54,2 millions, contre 21,3 millions en 2008.

Son chiffre d'affaires s'est établi à 548,5 millions d'euros, en progression de 4,1%.

"Le premier trimestre a confirmé le fort ralentissement de l'économie mondiale que le groupe anticipe à -1,7% en 2009", indique Eurler Hermès dans un communiqué.

Il ajoute ne pas attendre de redémarrage de l'économie réelle avant la fin de l'année et ne pas prévoir "d'amélioration significative de son niveau de sinistralité au cours des prochains trimestres".

Euler Hermès dit tabler sur des défaillances d'entreprises en hausse de 38% cette année, après une augmentation de 26% en 2008.

Conséquence directe de la hausse de la sinistralité, le ratio combiné - qui rapporte les coûts des sinistres et les frais aux primes perçues - s'est très fortement dégradé à 103% à la fin mars, contre 97,2% à la fin décembre 2008.

Le ratio de solvabilité s'est établi quant à lui à 83,8%, contre 62,9% un an auparavant.

Le résultat financier, qui n'a pas été affecté par des dépréciations d'actifs, a en revanche bénéficié de plus-values réalisées sur le portefeuille obligataire et immobilier.

A la fin mars, les actifs financiers du groupe s'élevaient à 3.449 millions d'euros, en hausse de 3,3% par rapport à la fin décembre 2008, avec une exposition aux actions limitée à 3,5% du portefeuille.

(Pascale Denis, édité par Cyril Altmeyer)