France/Auto-Les immatriculations en baisse de 8,1% en septembre

vendredi 1 octobre 2010 12h00
 

PARIS, 1er octobre (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 8,1% en septembre sur un an pour s'établir à 170.025 unités avec la poursuite de l'essoufflement de l'effet "prime à la casse", a annoncé vendredi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Le mois de septembre a compté 22 jours ouvrables, comme l'an dernier.

Sur l'ensemble des neuf premiers mois de 2010, les immatriculations dans l'Hexagone ressortent en hausse de 0,8% en données brutes et en baisse de 0,2% à nombre de jours ouvrables comparables par rapport à la même période de 2009.

Sur huit mois, elles étaient en hausse de 1,8% en données brutes et de 0,6% à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2009.

Les ventes des seules marques françaises ont reculé de 11,1% en septembre tandis que celles des marques étrangères ont baissé de 4,2%.

Les ventes de voitures du groupe PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA: Cotation) ont reculé de 3,8% le mois dernier et celles du groupe Renault (RENA.PA: Cotation) se sont repliées de 16,0%.

Les immatriculations de la seule marque Dacia (Logan, Sandero et Duster) ont bondi de 31,7% sur le mois par rapport à l'an dernier, tandis que celles de la marque Renault ont reculé de 19,6%.

Pour PSA, les ventes de la marque Citröen ont accusé une baisse de 8,6% et celles de la marque Peugeot ont augmenté de 0,3%.

En France, la prime à la casse, initialement de 1.000 euros pour aider le secteur à faire face à la crise de 2008-2009, a été ramenée à 500 euros le 1er juillet. Cette aide publique doit être maintenue jusqu'à la fin de l'année.

(Gilles Guillaume et Marc Angrand, édité par Dominique Rodriguez)