Socgen veut se recentrer sur ses grands métiers, perte au T4

mercredi 13 février 2013 07h03
 

PARIS, 13 février (Reuters) - La Société générale veut se recentrer autour de ses principaux métiers d'ici à 2015 et poursuivre la réduction de ses coûts au terme d'une année 2012 marquée par des cessions d'actifs et des charges exceptionnelles qui ont pesé sur ses résultats.

La banque française a annoncé mercredi que son résultat net avait basculé dans le rouge au quatrième trimestre. La perte du groupe ressort à 476 millions d'euros alors que les huit analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une perte de 237 millions.

Au titre de 2012, le résultat net s'inscrit à 774 millions d'euros, en diminution de près de 68%.

Le produit net bancaire recule de son côté de 10,3% à données constantes à 23,11 milliards d'euros sur l'année et de 14,5% à 5,13 milliards sur le seul quatrième trimestre, période au cours de laquelle le coût du risque signe une accélération de 22,2% du fait de la dégradation de la conjoncture.

Dans un communiqué, la Société générale confirme que les efforts de restructuration engagés l'an passé lui permettront d'atteindre un ratio "common equity tier 1" sous Bâle III compris entre 9 et 9,5% à la fin de 2013.

La banque ajoute qu'elle entend désormais se réorganiser autour de ses "métiers coeur".

"Cette organisation s'articulerait autour de trois pôles: les réseaux France, un second pôle réunissant les réseaux internationaux et les services financiers spécialisés et assurances et un troisième rapprochant la banque de financement et d'investissement et la banque privée, la gestion d'actifs et les services aux investisseurs."

Les détails de cette nouvelle organisation seront déclinés "dans le temps", ajoute le texte.

Société générale ajoute que son conseil d'administration proposera un dividende de 0,45 euro par action sur la base de ces résultats lors de l'assemblée générale du groupe le 22 mai.   Suite...