Vinci pourrait racheter d'autres aéroports avec des partenaires

mercredi 6 février 2013 12h13
 

PARIS, 6 février (Reuters) - Vinci continuera de regarder les opportunités d'acquisitions d'aéroports qui pourraient se présenter au cours des prochains mois, mais plutôt avec des partenaires, a déclaré mercredi son PDG, Xavier Huillard.

Le groupe a remporté fin décembre l'appel d'offres pour ANA, l'opérateur aéroportuaire portugais, moyennant 3,1 milliards d'euros environ.

"Nous allons nous intéresser à d'autres plates-formes", a déclaré Xavier Huillard au cours d'une conférence de presse sur les résultats de Vinci.

"Sans doute pas en consolidation totale, parce qu'il faut faire un petit peu attention à notre endettement, mais un peu à l'image de ce que nous avons fait dans le secteur autoroutier, en y allant à travers des sociétés de projet, en partageant la charge de capital avec des partenaires", a-t-il poursuivi.

"Au moins le temps de se refaire un peu une santé en terme de capacité d'intervention financière."

Xavier Huillard a ajouté qu'après l'opération ANA, qu'il compte clôturer autour de l'été prochain, Vinci devrait sans doute "se calmer un peu" en terme de croissance externe. (Gilles Guillaume, édité par Benjamin Mallet)