Pas d'impact négatif des projets PSA-Opel sur l'emploi-Varin

jeudi 24 janvier 2013 12h01
 

BRUXELLES, 24 janvier (Reuters) - Le développement commun de voitures par PSA Peugeot Citroën et General Motors n'entraînera pas de suppressions d'emplois dans la R&D en France et en Allemagne, a déclaré jeudi le président du directoire de PSA.

"Nous avons une approche équilibrée, dans ces projets il y a un rôle pour la R&D en France et un rôle pour la R&D en Allemagne", a déclaré Philippe Varin. "A ce jour, je ne vois pas d'impact négatif de l'alliance sur les ressources humaines des deux côtés. Quant à la question de l'industrialisation des projets, la question est prématurée."

PSA et GM ont détaillé jeudi à Bruxelles la manière dont ils vont se partager le développement de leurs futurs véhicules communs. PSA travaillera ainsi sur les monospaces et crossovers d'Opel, filiale européenne de GM, tandis qu'Opel développera les prochaines générations de petits monospaces et crossovers de PSA. (voir ) (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)