Casino-Les hypers chutent en France, l'international progresse

mardi 15 janvier 2013 18h00
 

PARIS, 15 janvier (Reuters) - Casino a vu sa croissance organique ressortir à 3,2% au quatrième trimestre, la progression de ses ventes à l'international ayant compensé un décrochage des ventes de ses hypermarchés en France.

Le distributeur, propriétaire de Franprix, Leader Price, Géant Casino, Cdiscount et Monoprix (à 50-50 avec les Galeries Lafayette), du brésilien Grupo Pao de Açucar (GPA) et du thaïlandais Big C, a fait état mardi d'un chiffre d'affaires en hausse de 35,2% en données publiées, à 12,9 milliards d'euros au quatrième trimestre (dopé par un effet de périmètre lié à l'intégration à 100% de GPA), très légèrement supérieur au consensus de 12,8 milliards des analystes interrogés par Reuters.

En France, conformément aux anticipations des analystes, les hypermarchés du groupe ont vu leurs ventes chuter de 9,9%, en raison des baisses de prix opérées par le distributeur stéphanois pour enrayer ses pertes de parts de marché. (voir )

Ce sont les performances du groupe à l'international, qui compte pour plus 60% des ventes, qui ont encore une fois tiré leur épingle du jeu.

La hausse a été de 5,5% en Amérique latine (en données comparables hors essence) et de 9,2% en Asie. (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)