France Télécom - MBO +2,7% au T1, acompte sur dividende

jeudi 31 juillet 2008 07h32
 

 PARIS, 31 juillet (Reuters) - France Télécom FTE.PA.
Résultats consolidés du premier semestre de l'exercice 2008.
 (En millions d'euros, sauf indication contraire)
 Résultat net, part du groupe       2.675  c. 3.308
 Résultat d'exploitation            5.471  c. 5.463
 Marge brute opérationnelle (MBO)   9.675  c. 9.416 (+2,7%)
 Chiffre d'affaires                26.304  c. 25.913 (+1,5%)
 Capex                              3.134  c. 2.967 (+5,6%)
 Ratio Capex/CA                     11,9%  c. 11,4%
 Cash-flow organique                3.645  c. 3.260 (+11,8%)
 Endettement financier net         38.204  c. 42.113
  - en pourcentage de la MBO         1,97  c. 2,25  
 Chiffre d'affaires par segment (en millions d'euros)
 Communications personnelles       14.381 c. 14.107 (+1,9%)
 Communications résidentielles     11.370 c. 11.168 (+1,8%)
 Entreprises                        3.840 c. 3.800  (+1,1%)
 NOTE : Les analystes financiers interrogés par Reuters
attendaient en moyenne un résultat net de 2.777 millions
d'euros, un résultat d'exploitation de 5.273 millions, une marge
brute opérationnelle de 9.624 millions et un chiffre d'affaires
de 26.268,5 millions.
 Le taux de marge brute opérationnelle ressort à 36,8% contre
36,6% attendu en moyenne et 36,3% au premier semestre 2007.
 Le troisième opérateur télécoms européen en termes de
capitalisation boursière annonce le versement d'un acompte sur
dividende ordinaire de 0,60 euro par action, payé le 11
septembre.
 Cette décision ne préjuge pas de celle qui sera prise sur le
montant final du dividende ordinaire de l'exercice 2008 et, le
cas échéant, "d'autres éléments de rémunération additionnelle".
 France Télécom confirme viser une croissance de 2 à 3% de
son chiffre d'affaires en 2008, avec une "quasi-stabilité" de son
activité résidentielle (téléphonie fixe + ADSL) en France.
 Il confirme anticiper une stabilité de son taux de MBO en
2008 comparé aux 36,1% de 2007 et un taux
d'investissement d'environ 13% de son chiffre d'affaires.
 France Télécom réaffirme en outre prévoir cette année un
cash flow organique de plus de 7,8 milliards d'euros dont il se
réserve la possibilité de redistribuer plus de 45% aux
actionnaires, avec un dividende supérieur à celui de 1,30 euro
versé au titre de 2007.
 Pour le moyen terme, France Télécom réaffirme viser un ratio
dette nette/MBO inférieur à 2 - son niveau depuis la fin 2007 -
en l'absence d'acquisition majeure./CA
 (Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)