Coface renonce à certains de ses objectifs financiers pour 2016

mardi 9 février 2016 17h58
 

PARIS, 9 février (Reuters) - Coface a prévenu mardi que certains objectifs financiers à horizon 2016 ne seraient pas atteints en raison notamment de la perte des activités de gestion des garanties publiques que le grouvernement a décidé de transférer à Bpifrance.

Lors de la présentation de son projet d'introduction en Bourse en 2014, l'assureur-crédit dont la banque Natixis détient 41,2% du capital avait dit tabler sur une croissance moyenne de son chiffre d'affaires comprise entre 3% et 5% sur la période 2014-2016.

Le groupe visait en outre une rentabilité, c'est-à-dire un rendement sur fonds propres, de 12% à fin 2016.

"En l'absence de rebond significatif de l'activité mondiale et compte tenu du transfert de la gestion des garanties publiques, les objectifs de croissance du chiffre d'affaires et de rentabilité (...) que Coface s'étaient fixés il y a deux ans à horizon 2016 ne seront pas atteints", explique Coface dans un communiqué alors qu'entre en fonction ce mardi son nouveau directeur général Xavier Durand.

Le groupe maintient en revanche sa politique de dividende, à savoir un taux de distribution d'environ 60% de son résultat net.

Pour l'exercice 2015, son résultat net a progressé de 1% à 126,2 millions d'euros tandis que son chiffre d'affaires a augmenté de 3,4% à 1,49 milliard d'euros.

Coface prévoit de verser à ses actionnaires un dividende de 0,48 euro par action, stable par rapport à l'exercice précédent. (Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez)