Areva choisit l'offre de Mirion pour sa division Canberra

jeudi 24 décembre 2015 17h57
 

PARIS, 24 décembre (Reuters) - Areva a annoncé jeudi avoir sélectionné l'offre Mirion Technologies, dont l'actionnaire majoritaire est le fonds Charterhouse, pour le rachat de sa filiale Canberra, spécialisée dans les instruments et mesures nucléaires.

L'objectif est de finaliser la transaction d'ici la fin 2016, précise le groupe nucléaire français dans un communiqué.

Une source proche du dossier avait déclaré début décembre qu'outre Mirion, les fonds Apax Partners, 3i et Triton étaient en lice pour racheter Canberra et que Bpifrance pourrait accompagner le repreneur comme elle l'a fait pour Verallia, cédé par Saint-Gobain fin octobre.

La vente de Canberra s'inscrit dans la cadre d'un programme de cessions d'actifs d'environ 400 millions d'euros prévu dans le cadre du plan de sauvetage d'Areva, détenu à près de 87% par l'Etat français.

Canberra a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 180 millions d'euros en 2014 et emploie un millier de personnes dans le monde, dont un quart en France.

En 2013, Areva avait déjà tenté de vendre la société au fonds d'investissement Astorg Partners mais les négociations n'avaient pas abouti.

Mirion est spécialisé dans les équipements de radioprotection, les systèmes de contrôle des rayonnements et les services en dosimétrie (mesures des doses de rayonnements).

* Le communiqué d'Areva :

bit.ly/1ONbL3c (Cyril Altmeyer, édité par Benoît Van Overstraeten)