AccorHotels-La rentabilité progresse grâce à HotelInvest

jeudi 18 février 2016 07h14
 

PARIS, 18 février (Reuters) - AccorHotels a marqué le pas au quatrième trimestre 2015, plombé par les attentas de Paris et la récession brésilienne, mais a sauvé sa rentabilité grâce à son pôle de gestion immobilière.

Le numéro un européen de l'hôtellerie a vu son chiffre d'affaires grappiller 0,4% à périmètre et change constants en fin d'année, les attentats de novembre ayant fait fuir la clientèle touristique en France, où il réalise 35% de son activité.

Le groupe aux 14 enseignes, dont les chaînes Ibis, Mercure ou Sofitel, boucle son exercice sur une croissance organique ralentie à 2,9% (après +3,8% en 2014) et un résultat opérationnel en hausse de 3,5% à données comparables à 665 millions d'euros, un chiffre supérieur au consensus ThomsonReuters I/B/E/S de 659 millions d'euros.

Sa marge progresse de 90 points de base à 11,9%, contre 11% en 2014.

Cette performance s'explique par une poursuite de la restructuration du portefeuille d'HotelInvest, le pôle immobilier du groupe dont le résultat d'exploitation a grimpé de 12,5% à 378 millions d'euros, pour une rentabilité en hausse de 170 points de base à 7,8%.

Le groupe avait confirmé ses prévisions début décembre malgré les attaques de Paris, d'un résultat opérationnel compris entre 655 et 675 millions d'euros.

Le résultat net progresse de 9,4% à données constantes à 244 millions d'euros et le dividende proposé progresse à 1,0 euro par action, contre 0,95 euro un an plus tôt.

(Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)