Sanofi pénalisé par le diabète et les changes au T1

vendredi 29 avril 2016 07h32
 

PARIS, 29 avril (Reuters) - Sanofi a publié vendredi pour le premier trimestre un bénéfice net et des ventes inférieurs aux attentes, pénalisés par le repli de la division diabète et des effets de changes négatifs alors que Genzyme, les vaccins et la santé animale ont progressé.

A fin mars, le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à 8.543 millions d'euros (consensus Reuters de 8.733 millions), en repli de 1,9% à données publiées et en légère amélioration (+0,7%) à taux de changes constants.

Les ventes de l'activité diabète ont baissé de 4,5% à changes constants tandis que celles de Genzyme ont cru de 20,5%, celles de Merial (santé animale) de 17,5% et celles des vaccins de 8,2%.

Le résultat opérationnel s'inscrit à 2.384 millions d'euros (consensus 2.365 millions) en repli de 0,6% en publié mais en hausse de 3% en comparable.

Le résultat net est en repli de 0,2% (+3,5% à changes constants) à 1.722 millions (consensus à 1.702 millions) faisant ressortir un bénéfice par action de 1,34 euro (consensus de 1,32 euro) soit des hausses 1,5% en publié et de 5,3% à change constant.

Le laboratoire pharmaceutique a confirmé attendre pour la totalité de l'exercice 2016 un bénéfice net part action "globalement stable" à taux de change constants par rapport à celui de 5,64 euros enregistré en 2015.

Il précise que l'effet négatif des changes sur le bénéfice par action 2016 est estimé à -3% dans l'hypothèse où les taux de change des trois prochains trimestres seront identiques aux taux moyens de mars 2016.

Olivier Brandicourt, directeur général du groupe, s'est dit confiant lors d'une conférence téléphonique avec la presse, dans la capacité de Sanofi à convaincre les actionnaires de la biotech américaine Medivation de l'intérêt de l'offre du groupe français.

(Noëlle Mennella, édité par Pascale Denis)