EDF négocie le rachat des réacteurs d'Areva, valorisés 2,7 mds

jeudi 30 juillet 2015 08h03
 

PARIS, 30 juillet (Reuters) - EDF a annoncé jeudi un protocole d'accord en vue de racheter entre 51% et 75% du capital de l'activité réacteurs d'Areva (Areva NP) sur la base d'une valorisation de 2,7 milliards d'euros.

L'accord prévoit qu'Areva conservera un maximum de 25% de la société, que d'autres partenaires minoritaires pourraient entrer au capital, et qu'EDF et NP "seront totalement immunisés" contre tout risque lié au réacteurs EPR en construction en Finlande.

EDF a précisé dans un communiqué que la prise de contrôle d'Areva NP, dont la finalisation est envisagée pour le deuxième semestre 2016, aurait un impact neutre sur son cash-flow 2018.

Son accord avec Areva prévoit aussi la création d'une société dédiée aux projets de nouveaux réacteurs, détenue à 80% par EDF et à 20% par NP.

EDF a en outre annoncé au titre du premier semestre un résultat net part du groupe de 2,5 milliards d'euros (-0,2%), un résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 9,1 milliards (+3,6%) et un chiffre d'affaires de 36,1 milliards (+6,3%).

Le groupe vise toujours pour 2015 un Ebitda en croissance organique de 0 à 3% et a renouvelé son ambition de générer un flux de trésorerie (cash-flow) positif en 2018 après dividendes (hors projet Linky). (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)