Legrand moins optimiste pour 2014 avec l'économie

jeudi 6 novembre 2014 07h40
 

PARIS, 6 novembre (Reuters) - Legrand a annoncé jeudi que ses objectifs annuels seraient plus difficiles à atteindre en raison de la dégradation des perspectives macroéconomiques mondiales, qui le conduit à viser maintenant le bas de la fourchette de ses prévisions.

Le spécialiste des infrastructure électriques et numériques du bâtiment, qui avait encore confirmé l'éventail de sa fourchette d'objectifs fin juillet malgré un lourd effet de change au premier semestre, a prévenu cette fois qu'ils étaient devenus "exigeants".

Legrand vise désormais la borne basse de ses objectifs, à savoir une croissance organique nulle - il l'attendait jusqu'ici entre 0% et +3% - et une marge opérationnelle ajustée avant acquisitions d'environ 19,8%, stable par rapport au comparatif de 2013. Le groupe tablait jusqu'à présent sur une marge comprise entre 19,8% et 20,2%.

Sur les neuf premiers mois de l'année, Legrand a réalisé un chiffre d'affaires de 3,32 milliards d'euros, en hausse de 3,9% et en légère progression de 0,8% en données organiques (à structure et taux de change constants).

Le résultat opérationnel ajusté a baissé de 1% à 663,2 millions d'euros sur la période, donnant une marge avant acquisitions de 20,2%, stable par rapport à la période identique de 2013 grâce aux gains de productivité réalisés par Legrand. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)