5 mai 2009 / 06:31 / il y a 8 ans

LEAD 3 UBS prudent pour 2009 après sa perte de 2 mds de FS au T1

* Perte de 2 mds de francs suisses confirmée

* Dépréciations de 1,9 md dues aux monoliners

* Charges de 650 mlns prévues au T2

ZURICH, 5 mai (Reuters) - UBS UBSN.VX a confirmé mardi les principaux chiffres trimestriels qu‘elle avait dévoilés lors de son assemblée générale à la mi-avril, se voulant prudente pour ses perspectives à court terme.

“L’économie réelle n‘a cessé de se détériorer et cela pèsera sur la constitution de provisions en rapport avec le crédit ces prochains trimestres”, prévient UBS dans son communiqué.

Les mesures de réductions des coûts se traduiront au deuxième trimestre par une charge de 650 millions de francs suisses après 184 millions lors des trois premiers mois. UBS veut abaisser ses coûts de 3,5 milliards de francs d‘ici la fin 2010.

Le directeur des finances John Cryan a également mis en garde contre des attentes trop élevées, estimant difficile un retour à la rentabilité pour l‘exercice en cours en raison des éléments extraordinaires toujours présents au bilan.

La perte nette au premier trimestre a atteint 1,97 milliard de francs suisses (1,30 milliard d‘euros), ou 1,85 milliard de FS pour les activités poursuivies, a souligné la banque qui va supprimer 8.700 postes, dont 2.500 en Suisse. Ce résultat inclut une charge pour perte de valeur du goodwill de 600 millions pour Pactual au Brésil.

Les sorties de fonds ont atteint 23,4 milliards au cours des trois premiers mois de l‘exercice pour la division Wealth Management & Swiss Bank alors qu‘elles se sont ralenties à 7,7 milliards dans la gestion d‘actifs.

UBS a également confirmé une entrée nette de capitaux de 16,2 milliards de francs dans sa gestion de patrimoines aux Etats-Unis.

La Banque d‘investissement a accusé une perte de 3,16 milliards, avec des dépréciations de 1,9 milliard pour ses protections achetées à des rehausseurs de crédit (monoliners) et de 1 milliard pour ses pertes de crédit.

Le ratio de fonds propres s‘est détérioré à 10,5% à la fin mars contre 11% à la fin 2008. UBS retrouve ce niveau si elle tient compte des effets de la cession annoncée d‘UBS Pactual.

“C‘est meilleur que prévu”, se réjouit Mathias Bueeler chez Kepler CM, qui préfère toujours le rival Crédit suisse CSGN.VX.

Teresa Nielsen chez Vontobel se réjouit également du Tier 1 meilleur que prévu, prédisant même un deuxième trimestre positif.

Les marchés se montrent enthousiastes également, l‘action d‘UBS signant une heure après l‘ouverture la meilleure performance des valeurs vedettes avec un bond de 4,58% à 16,43 francs. Le SMI .SSMI recule alors de 0,58%.

La banque a en outre précisé qu‘elle a dû réviser ses comptes 2008 en raison d‘erreurs comptables. L‘impact des éléments retraités s‘est soldé par une augmentation de la perte totale de 405 millions de francs et par une diminution des fonds propres de 269 millions.

Pascal Schmuck, édition Silke Koltrowitz

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below