31 juillet 2009 / 09:55 / dans 8 ans

LEAD 1 Eni-Chute du bénéfice, dividende baissé, recul du titre

* Le bénéfice ajusté du T2 chuted 60% à 902 mlns d‘euros

* Baisse de 23% de l‘acompte sur dividende

* Le titre recule de plus de 5%

par Danilo Masoni

MILAN, 31 juillet (Reuters) - Eni (ENI.MI) a fait état vendredi d‘une chute de 60% de son bénéfice net ajusté du deuxième trimestre 2009, sous le coup d‘une forte baisse des cours du brut, tout en annonçant une réduction inattendue de l‘acompte sur dividende.

Vers 9h50 GMT, le titre du groupe pétrolier cédait 5,65% à 16,70 euros alors que l‘indice européen regroupant les valeurs pétrolières et gazières .SXEP cédait 1,88%, accusant ainsi de loin la plus forte baisse sectorielle en Europe.

Lors d‘une conférence téléphonique, Paolo Scaroni, a déclaré que la décision sur le dividende total interviendrait en février, ajoutant qu‘il serait déterminé “sur les conditions qui prévaudront à ce moment-là”.

En 2008, Eni a versé un dividende total de 1,3 euro par action.

Le groupe pétrolier italien a dégagé un résultat net ajusté de 902 millions d‘euros sur la période tandis que sa production d‘hydrocarbures a reculé de 2,2% à 1,733 millions de barils équivalent pétrole par jour.

La chute des cours du brut par rapport à la même période de l‘année dernière, où il filait vers son record de plus de 147 dollars le baril atteint en juillet 2008, a pesé sur tous les poids lourds du secteur pétrolier, ainsi contraints de réduire leurs coûts et leurs investissements.

Comme Eni, Total (TOTF.PA) a publié vendredi des résultats en nette baisse au deuxième trimestre 2009 en raison du recul des cours du brut et des marges de raffinage. [ID:nLV700461] L‘action du groupe français recule de 3,13% à 38,73 euros.

“Nous sommes prudents pour 2009 et au-delà, ce qui nous amène à proposer un dividende intérimaire de 0,50 euro par action, un niveau que nous estimons approprié à l‘environnement actuel”, déclare Paolo Scaroni.

Les analyses avaient tablé sur un dividende intérimaire de 0,65 euro par action. Pour le bénéfice net ajusté, ils avaient anticipé un chiffre de 938 millions d‘euros.

Eni, majoritairement détenu par l‘Etat italien, a déclaré qu‘il poursuivait la mise en oeuvre de son plan d’économies de deux milliards d‘euros sur la période 2006-2012, ajoutant qu’à la fin juin, il avait atteint 1,2 milliard.

Paolo Scaroni a déclaré que l‘objectif d‘une hausse de 2% de la production d‘hydrocarbures sur 2009 n‘allait pas être facile à atteindre, ajoutant que les cours du pétrole devraient rester bas sur les deux ou trois prochaines années, à 50-60 dollars le baril.

L‘objectif d‘une croissance de 2% ne tient pas compte de baisses de production de l‘Opep, de cas de force majeure au Nigeria ou encore d‘un recul de la demande de gaz en Europe.

Version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below