31 juillet 2009 / 08:50 / il y a 8 ans

LEAD 1 British Airways réduit ses coûts, le titre monte

* Réduction de 6,6% des coûts opérationnels

* Pas de signes d'amélioration

* Perte opérationnelle de 94 millions de livres au T1

* Le titre gagne plus de 4%

LONDRES, 31 juillet (Reuters) - British Airways BAY.L a annoncé vendredi une perte opérationnelle de 94 millions de livres (110 millions d'euros) sur le premier trimestre 2009-2010 tout en faisant état d'une réduction de 6,6% de ses coûts opérationnels.

La compagnie aérienne britannique, qui a dit ne pas avoir perçu des signes d'amélioration des conditions d'activité, a toutefois annoncé qu'il y avait encore de travail à faire en matière de baisse des coûts.

British Airways, qui a supprimé 1.400 emplois sur la période, continue de négocier des baisses des salaires avec différentes catégories du personnel et reste sous la menace d'une grève de grande ampleur.

"Les négociations se poursuivent même si elles sont moins soutenues en ce moment", a déclaré Willie Walsh, directeur général de l'entreprise, devant des journalistes.

Les analystes semblent apprécier les efforts de la compagnie en matière de gestion des coûts puisque vers 8h50 GMT, le titre British Airways bondit de 4,39% à 140,2 pence alors que l'indice regroupant les valeurs du voyage et du transport aérien européennes .SXTP ne gagne que 0,51%.

Air France-KLM (AIRF.PA) chutait en revanche de plus de 4% au lendemain de l'annonce d'une perte trimestrielle plus marquée que prévu. [ID:nLU258393]

"Les conditions d'activité restent très difficiles (...) avec aucun signe visible d'amélioration. Notre travail sur les coûts commence à porter ses fruits mais il y a encore beaucoup à faire", a poursuivi Willie Walsh, sans fournir d'objectif en la matière.

British Airways, qui vient de lever 600 millions de livres pour renforcer son bilan, a déjà mis en place des mesures de réduction des coûts spectaculaires, comme la suppression des repas sur certains vols court-courrier.

La compagnie a déclaré que la facture pétrolière allait vraisemblablement baisser de 450 à 500 millions de livres par rapport à celle de l'année dernière, tout en disant que sa dette avait légèrement reculé pour s'établir à 2,3 milliards de livres.

Willie Walsh a également déclaré qu'il avait récemment rencontré Antonio Vazquez, le nouveau directeur général d'Iberia IBLA.MC avec qui British Airways est en discussions de fusion depuis un an.

"Nous avons un entretien très constructif. C'était l'occasion de le féliciter pour sa nomination et de confirmer notre volonté commune d'aller au bout du processus de fusion", a-t-il déclaré.

John Bowker, version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below