April 30, 2009 / 5:50 AM / in 8 years

LEAD 3 Technip - T1 en hausse, prévisions confirmées pour 2009

6 MINUTES DE LECTURE

* T1 tiré par le Subsea

* Prises de commandes de 1.153 mlns d'euros

* Prévisions 2009 confirmées, le titre bondit

(actualisé avec conférence téléphonique §16)

par Benjamin Mallet

PARIS, 30 avril (Reuters) - Technip TECF.PA a publié jeudi des résultats en hausse au 1er trimestre 2009 - grâce aux infrastructures sous-marines - et a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

Le spécialiste des équipements pétroliers et gaziers a redit qu'il prévoyait pour 2009 un chiffre d'affaires stable ou en croissance modérée dans le Subsea (infrastructures sous-marines) et une marge opérationnelle combinée Onshore/Offshore (unités de traitement à terre et plates-formes en mer) en progression, tandis que celle du Subsea devrait reculer et atteindre 16% à 18% (contre 19,5% en 2008), avec des investissements soutenus.

Il table toujours un chiffre d'affaires total 2009 compris entre 6,1 et 6,4 milliards d'euros (au taux de change actuel), ce qui représenterait une baisse de 15% à 19% environ.

Les prises de commandes de Technip ont enregistré une baisse de 27,6% par rapport au 1er trimestre 2008 à 1.153 millions d'euros - dont 51,6% de commandes dans le segment Subsea - et son carnet a reculé de 19,7% à 6.928 millions.

Sur les trois premiers mois de 2009, Technip a enregistré un résultat net de 99 millions d'euros (+10,2%), un résultat opérationnel courant de 154 millions (+12,4%), un Ebitda de 191 millions (+11,6%) et un chiffre d'affaires de 1.569 millions (-13,6%).

Sa marge opérationnelle courante ressort à 9,8% contre 7,5% au 1er trimestre 2008.

A taux de change constants, le chiffre d'affaires a reculé de 13,4% et le résultat opérationnel courant a crû de 17,1%.

Selon le consensus Reuters Estimates arrêté au 29 avril, les analystes attendaient en moyenne un résultat opérationnel courant de 128 millions d'euros, un Ebitda de 177 millions et un chiffre d'affaires de 1.550 millions.

"Du point de vue financier, notre performance était supérieure aux anticipations sur le Subsea où la réalisation satisfaisante des projets sur le trimestre nous a permis d'améliorer nos marges par rapport à l'année dernière", a souligné le P-DG Thierry Pilenko, cité dans le communiqué.

Evolution "Incertaine"

Vers 11h45, le titre Technip gagnait 7,95% à 32,92 euros alors que l'indice sectoriel européen .SXEP gagnait 1,57%. Il progresse d'environ 51% depuis le début 2009 après avoir reculé de 60% en 2008.

"Les résultats devraient probablement enthousiasmer le marché. Mais ils ne doivent pas masquer les grandes difficultés qui se profilent sur 2010, le 'management' reconnaissant que, au-delà de cette année, l'évolution du marché reste incertaine", a écrit dans une note Jean-Pierre Dmirdjian, analyste chez Oddo Securities.

Technip, comme ses concurrents, a dû ces derniers mois faire face au recul des prix du pétrole et s'organiser pour parer aux retards d'investissements de ses grands clients, notamment dans l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels (sables bitumineux du Canada), le raffinage aux Etats-Unis et la pétrochimie.

"Au-delà de cette année, l'évolution du marché reste incertaine et la situation n'a pas évolué depuis la publication de nos résultats annuels (...). De nombreuses décisions d'investissement sur des projets subissent des retards, notamment du fait de la volonté de certains clients de rechercher auprès de leurs fournisseurs des opportunités de réduction du coût global de leurs projets", a souligné Thierry Pilenko.

"Les effets de la récession économique actuelle se font ressentir dans certaines régions, notamment dans les activités onshore en Amérique du Nord, ou dans le secteur britannique de la mer du Nord."

Lors d'une conférence téléphonique, Thierry Pilenko a en outre déclaré : "Nous resterons opportunistes mais notre objectif principal reste l'exécution de nos projets (...). Je ne dirais pas que nous recherchons 'activement' des acquisitions."

Par activités, le résultat opérationnel courant du segment Subsea a progressé de 20,6% à 118,4 millions d'euros, pour un taux de marge opérationnelle courante de 19,2% contre 17,9% au 1er trimestre 2008.

Dans l'Offshore, le taux de marge opérationnelle a reculé à 4,5% contre 5,2%, tandis que celui du segment Onshore a progressé à 4,5% contre 3,1% au 1er trimestre 2008.

La trésorerie nette de Technip a atteint 1.878 millions d'euros au 31 mars contre 1.644 millions d'euros fin 2008 et ses fonds propres consolidés se sont élevés à 2.605 millions d'euros, contre 2.496 millions d'euros au 31 décembre.

Edité par Jean-Michel Bélot et Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below