30 avril 2009 / 08:15 / dans 8 ans

MAN-La chute de la demande de camions pèse sur le résultat au T1

* Bénéfice opérationnel de E100 millions, consensus 73 mlns

* La branche Véhicules commerciaux pourrait être déficitaire cette année

* Marge opérationnelle de plus de 10% dans toutes les autres branches

FRANCFORT, 30 avril (Reuters) - Le conglomérat industriel allemand MAN (MANG.DE) a fait état jeudi d‘une baisse de 76% de son bénéfice opérationnel au premier trimestre, sa branche camions ayant été tout juste rentable.

Le bénéfice opérationnel est tombé à 100 millions d‘euros, dépassant le consensus de 73 millions d‘euros établi par Reuters sur la base des estimations de 14 analystes, qui tablaient en moyenne sur une perte pour la branche Véhicules commerciaux.

Cette branche a finalement dégagé un bénéfice de cinq millions d‘euros, contre 280 millions un an auparavant. Les marges des autres branches clés (Moteurs diesel, Machines turbo et Renk) sont toutes restées supérieures à 10%.

Le titre MAN gagne plus de 6,7% à 48,97 euros à 8h10 GMT à la Bourse de Francfort, où le Dax .GDAXI prend plus de 2%.

La valeur des nouvelles commandes au premier trimestre a crû de 17% par rapport à octobre-décembre 2008, période qui avait pâti de nombreuses annulations.

“Nous tablons globalement sur un recul des prises de commandes et une baisse du chiffre d‘affaire et du résultat comparé à nos excellents chiffres 2008”, précise dans le communiqué de résultats le groupe, qui n‘exclut pas que la branche Véhicules commerciaux passe dans le rouge cette année.

“Le ratio de dette sur capitaux propres de 33% montre que les finances restent solides”, ajoute le groupe. “Nous n‘aurons à renégocier aucune facilité importante de crédit dans les deux prochaines années”.

Les difficultés prononcées des principales activités de MAN pourraient à nouveau inciter Volkswagen à accentuer la coopération entre le fabricant de camions de Munich et son homologue suédois Scania SCVb.ST, deux groupes dont VW est le premier actionnaire.

MAN a racheté en mars les activités poids lourds de Volkswagen au Brésil sur la base d‘une valeur d‘entreprise de 1,18 milliard d‘euros.

Les fabricants de camions, comme l‘allemand Daimler (DAIGn.DE) et le suédois Volvo (VOLVb.ST) ont été surpris par la rapidité de la chute du marché européen, qui s‘est révélée pire que prévu.

Daimler Trucks, numéro un du marché, a averti mardi que le pire restait peut-être à venir, le plein impact de la chute de la demande devant se faire sentir au début du deuxième trimestre, durant lequel ses résultats devraient particulièrement souffrir.

Au premier trimestre, Daimler Trucks a enregistré une perte opérationnelle de 142 millions d‘euros, les ventes de camions reculant de 39% et le chiffre d‘affaires de plus de 20%.

Christiaan Hetzner, version française Stanislas Dembinski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below