30 janvier 2009 / 12:13 / il y a 9 ans

VW permet à Porsche d'anticiper une hausse du bénéfice imposable

* VW permettra une hausse du bénéfice imposable

* Pas de prévision pour l'exercice annuel

* 19 jours d'arrêt de plus à l'usine de Zuffenhausen

STUTTGART, Allemagne, 30 janvier (Reuters) - Porsche (PSHG_p.DE) pense que le bénéfice d'exploitation du premier semestre de sa division voitures de sport baissera fortement mais son bénéfice imposable devrait néanmoins progresser, grâce aux effets positifs de sa participation dans Volkswagen.

Le groupe, propriétaire de 50,8% des droits de vote de VW (VOWG.DE) depuis ce mois-ci, projette une chute de 27,3% des ventes de modèles 911, Boxster, Cayman et Cayenne, à 34.000 unités environ sur le premier semestre de son exercice fiscal, qui s'achève fin janvier.

"Il est raisonnable de dire que le résultat d'exploitation du premier semestre de l'année est en recul d'une ampleur comparable aux ventes de la société", déclare le président du directoire Wendelin Wiedeking, dans un discours préparé pour l'assemblée générale annuelle des actionnaires ce vendredi.

"En tenant compte des éléments exceptionnels induits par notre investissement dans Volkswagen, le bénéfice global de Porsche Automobil Holding SE est en hausse", ajoute-t-il, faisant référence au bénéfice imposable de 1,66 milliard d'euros dégagé un an auparavant.

Wiedeking n'a donné aucune prévision pour l'ensemble de l'exercice annuel, qui sera clos fin juillet.

Pour pallier les effets d'une forte baisse de la demande mondiale, Porsche réduira les coûts cette année de bien plus de 100 millions d'euros et interrompra la production de son usine de Zuffenhausen 19 jours de plus avant les vacances d'été. Cette usine, la principale de Porsche, a déjà interrompu sa production 11 jours depuis début décembre.

LA MONTEE DANS VOLKSWAGEN DOIT SE POURSUIVRE

Wiedeking a également déclaré qu'il ne modifierait pas le calendrier de sa montée au capital de Volkswagen cette année, tout en maintenant celle-ci dans des limites raisonnables, afin de s'assurer le contrôle total de ses cash-flows.

"Nous souhaitons porter notre participation dans Volkswagen à 75% (des droits de vote) courant 2009, compte tenu des conditions économiques nécessaires, qui sont, comme chacun sait, tout ce que l'on veut sauf bonnes à l'heure actuelle", explique-t-il, ajoutant plus loin qu'il compte réaliser cette étape cruciale "dans un délai prévisible".

Le directeur financier Holger Härter a dit qu'une action ordinaire VW autour de 260 euros voire moins était attrayante parce qu'il n'y avait là aucun risque quant à de futures charges de dépréciation.

L'action VW perd 1,73% à 250,59 euros à la mi-journée, tandis que l'action Porsche progresse de 1,27% à 45,5 euros.

Porsche présentera sa future berline de luxe Panamera, sa quatrième gamme de modèles, lors du Salon de l'automobile de Shanghaï en avril, un symbole pour lui de l'importance de la Chine, devenue son troisième marché après l'Amérique du Nord et l'Allemagne.

"A compter du début de l'exercice en cours, nous avons développé notre couverture sur le renminbi chinois après avoir pris une participation majoritaire dans notre importateur chinois", dit encore Wiedeking. "A l'heure actuelle, toutefois, notre couverture sur le renminbi ne se prolonge qu'un peu au-delà de la fin de l'exercice 2008/09".

Christiaan Hetzner, version française Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below