30 janvier 2009 / 14:58 / il y a 9 ans

LEAD 1 Procter & Gamble abaisse ses prévisions après mauvais T2

* Le bénéfice des opérations poursuivies ressort à 94 cents, inférieur au consensus

* Procter & Gamble revoit ses prévisions annuelles à la baisse

* L'action perdait 2,82% dans les premiers échanges

CHICAGO, 30 janvier (Reuters) - Procter & Gamble (PG.N) a réduit ses prévisions de résultat vendredi après avoir fait état d'un bénéfice inférieur aux attentes et attribué à un recul de la demande.

Dans les premiers échanges, l'action perdait 2,82% à 56,52 dollars.

"L'environnement va rester difficile et très fluctuant, au moins à court terme", écrit le P-DG du numéro un mondial des produits de grande consommation, A.G. Lafley, dans un communiqué.

Le bénéfice trimestriel ressort cependant en hausse de 53%, la plus-value tirée de la vente des cafés Folgers ayant permis de compenser l'impact de la baisse de la demande et de la vigueur du dollar.

Le numéro un mondial des produits de grande consommation a réalisé sur la période octobre-décembre, deuxième trimestre de son exercice, un bénéfice net de cinq milliards de dollars (3,9 milliards d'euros), soit 1,58 dollar par action, contre 3,27 milliards de dollars (98 cents par action) l'année précédente.

À elle seule, la vente de Folgers représente 63 cents par action. P&G tablait sur un bénéfice par action compris entre 1,58 et 1,63 dollar.

Les bénéfices tirés des opérations poursuivies ressortent à 94 cents alors que les analystes interrogés par Reuters tablaient sur 99 cents par action.

Son chiffre d'affaires a reculé de 3% à 20,37 milliards de dollars (15,9 milliards d'euros). La croissance organique des ventes ressort à 2%.

En décembre, le groupe avait prévenu que la croissance des ventes à périmètre courant au titre du deuxième trimestre serait inférieure à ses prévisions d'une hausse comprise entre 4% et 6%.

Pour réduire leurs dépenses, les consommateurs ont tendance à utiliser ce qui reste dans leurs placards au lieu d'acheter de nouveaux produits. Dans le même temps, la vigueur du dollar a diminué la valeur en dollar des ventes réalisées à l'extérieur des Etats-Unis.

Pour l'exercice 2009, Procter indique que l'évolution de ses ventes devrait être comprise entre -4% et 0%. Ses ventes organiques devraient croître de 2% à 5%. Les effets de change risquent de réduire ses ventes de près de 5%.

P&G affirme se satisfaire des estimations des analystes qui tablent sur un bénéfice par action aux alentours de 4,29 dollars. Il a revu ses propres estimations à une fourchette comprise entre 4,28 dollars et 4,38 dollars.

Jessica Wohl, version française Gwénaelle Barzic et Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below