July 30, 2009 / 5:06 PM / 8 years ago

LEAD 1 Nexity - Chute du résultat au S1, hausse des réservations

4 MINUTES DE LECTURE

* Progression de 15% des réservations de logements en valeur

* Résultat opérationnel en baisse de 35% au 1er semestre

* Confirmation des perspectives 2009 de CA et de marge

* Estimation du marché relevée à 80.000-90.000 unités

Par Juliette Rouillon

PARIS, 30 juillet (Reuters) - Le promoteur Nexity (NEXI.PA), qui souffre depuis l'an dernier de la crise financière et de l'effondrement des ventes de logements, a annoncé un résultat opérationnel en baisse de 35%, mais a vu ses réservations de logements neufs progresser de 31% en nombre et de 15% en valeur.

L'orientation vers les primo-accédants et les investisseurs, dont la demande est portée par des mesures gouvernementales et par la baisse des taux d'intérêt, "porte aujourd'hui ses fruits", explique son P-DG, Alain Dinin, dans un communiqué.

"Pour autant, ajoute-t-il, nous ne considérons pas la crise de l'immobilier terminée. Le marché de l'ancien et celui de l'immobilier de bureau montrent peu de signes de reprise."

"A ces éléments s'ajoutent une grande incertitude quant à l'effet de la dégradation du contexte économique général et de la hausse du chômage", incitant Nexity a une "grande prudence".

Le leader de la promotion de logements en France, qui avait déjà subi une chute de 26% de son résultat opérationnel en 2008, a vu ce résultat reculer encore de 35% au premier semestre 2009, à 94,1 millions d'euros, alors que son chiffre d'affaires semestriel s'est stabilisé, à 1.312,3 millions d'euros.

HAUSSE DES RÉSERVATIONS DE LOGEMENTS NEUFS

Les réservations de logements neufs au 30 juin, très attendues par le marché, étaient en hausse de 31% à 5.794 unités et de 15% à 1.018 millions d'euros, précise Nexity.

Le carnet de commandes du groupe est en baisse de 6%, la hausse de 7% des commandes de logement étant corrigée par une baisse de 35% des commandes dans la promotion tertiaire.

Pour l'année 2009, le groupe, actif également dans la promotion de bureaux et dans l'activité d'agent immobilier (Century 21, Guy Hoquet), confirme ses objectifs de marge opérationnelle supérieure à 7%, en baisse par rapport aux 9,2% de 2008, et de chiffre d'affaires en repli de moins de 10%.

Son bénéfice net part du groupe a chuté à 19,6 millions d'euros, contre 99,7 millions, après une perte financière de 23,5 millions.

Surpris, comme l'ensemble des promoteurs immobiliers par la brutalité du retournement du marché, Nexity avait abaissé deux fois ses prévisions de résultat net 2008, passant de 240 millions en juillet à 200 millions, puis à 140 millions.

Les besoins en fonds de roulement (BFR) de son activité de logements était stable à 695 millions d'euros au 30 juin.

Son endettement net a été ramené de 562,5 millions d'euros à fin 2008 à 112,1 millions fin juin, avec un ratio de dette sur fonds propres ramené à 6% contre 28% il y a six mois.

Le titre Nexity (capitalisation boursière de 1,3 milliard d'euros) a clôturé en hausse de 2,64% à 24,530 euros en Bourse de Paris, avant la publication de ces résultats. Il a repris plus de 120% de sa valeur depuis le début de l'année.

Juliette Rouillon, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below