SKF annonce 900 suppressions de postes, dont 380 en France

mardi 30 juin 2009 09h45
 

STOCKHOLM, 30 juin (Reuters) - Le groupe suédois SKF (SKFb.ST: Cotation), numéro un mondial des roulements à bille, a annoncé mardi la suppression d'environ 900 emplois supplémentaires, un chiffre qui inclut les 380 postes de son usine française de Fontenay-le-Comte (Vendée), qu'il a décidé de fermer.

Des activités en Inde, en Grande-Bretagne et en Suède seront également touchées, précise SKF dans un communiqué.

Le site de Fontenay-le-Comte produit de petits roulements principalement utilisés dans la production d'électroménager et de moteurs électriques.

SKF, qui emploie environ 44.000 personnes dans le monde, a déjà supprimé 3.700 postes depuis le troisième trimestre 2008 en raison de la crise, et 1.100 salariés doivent encore quitter l'entreprise dans le cadre de mesures déjà annoncées.

En outre, quelque 18.000 employés travaillent actuellement à temps partiel contraint.

Les nouvelles mesures de réduction des coûts devraient se traduire par des charges de restructuration d'environ 700 millions de couronnes suédoises (65 millions d'euros) et permettre des économies annuelles de 300 millions de couronnes, précise le groupe.

(Bureau de Stockholm, version française Marc Angrand)