Bulgari - Signes d'amélioration en juillet, perte réduite au T2

jeudi 30 juillet 2009 18h59
 

MILAN, 30 juillet (Reuters) - Le groupe italien Bulgari BULG.MI a annoncé jeudi avoir réduit de plus de moitié sa perte au deuxième trimestre et fait état d'une amélioration des ventes de ses boutiques en juillet, même si la crise continue de peser sur ses activités.

L'entreprise romaine, présente dans la joaillerie, l'horlogerie, les parfums et les accessoires, a ramené au deuxième trimestre sa perte nette à 11,2 millions d'euros, contre 29,3 millions sur les trois premiers mois de l'année; il a précisé avoir dégagé un bénéfice sur le seul mois de juin.

Son administrateur délégué, Francesco Trapani, a déclaré lors d'un entretien téléphonique accordé à Reuters que la croissance des ventes des boutiques du groupe en juillet avait été supérieure à celle de 3,3% enregistrée au deuxième trimestre.

Il n'a pas donné de prévisions pour le troisième trimestre et pour l'ensemble de l'année, évoquant simplement "une amélioration continue au fil des mois".

Il a précisé que le phénomène de déstockage tendait à s'amenuiser. "Au cours des 10 dernières semaines, la situation s'est normalisée dans les parfums après un déstockage très important sur les quatre premiers mois de l'année", a-t-il dit.

"Pour les montres, le déstockage n'est pas encore fini. Je pense que c'est un problème qui persistera pendant un an environ."

À 218,3 millions d'euros, le chiffre d'affaires de Bulgari a chuté de 20,5% au deuxième trimestre par rapport à la même période de l'an dernier.

Toutes les catégories de produits et toutes les zones géograpghiques ont vu leurs ventes reculer. "Aux Etats-Unis, c'est un désastre, c'est un marché en grande difficulté", a dit Trapani, ajoutant: "Je ne suis globalement pas optimiste."

(Marie-Louise Gumuchian et Cristina Carlevaro, version française Marc Angrand)