July 31, 2009 / 6:11 AM / 8 years ago

LEAD 3 Schneider confirme objectif de marge, baisse celui de CA

4 MINUTES DE LECTURE

* Objectif de marge d'Ebita de 12% en 2009 confirmé

* Prévision de chiffre d'affaires abaissée de -15% à environ -18%

* CA -17,9% au S1, Ebita -36%, net -59,3%

* Signes de reprise dans des nouvelles économies, en Chine notamment

* Hausse du cours

(Actualisé avec téléconférence et commentaire d'analyste)

par Gilles Guillaume

PARIS, 31 juillet (Reuters) - Schneider Electric (SCHN.PA) a confirmé vendredi son objectif annuel de marge au vu de signes précurseurs de reprise dans certains pays émergents mais revu en baisse son objectif de chiffre d'affaires pour 2009 après un semestre marqué par une forte baisse des résultats.

Le numéro un mondial des équipements électriques basse tension et numéro deux pour la moyenne tension a fait état d'un chiffre d'affaires en baisse de 17,9% à 7,75 milliards d'euros sur les six premiers mois de l'année, contre 7,87 milliards attendus par dix analystes interrogés par Reuters.

"La variation organique du chiffre d'affaires devrait être en ligne avec celle du premier semestre, certaines nouvelles économies montrant des signes précurseurs de reprise", a souligné Schneider dans un communiqué.

Dans un entretien téléphonique à Reuters, le directeur financier Emmanuel Babeau a précisé que cette prévision se substituait à l'hypothèse précédente du groupe d'une décroissance organique de 15%.

Il a ajouté que parmi les économies émergentes donnant des signes de redémarrage, la Chine avait renoué avec la croissance à la fin du semestre et que cette dynamique était appelée à se poursuivre.

Schneider a maintenu son objectif de 12% de marge d'Ebita avant coûts de restructuration sur l'ensemble de l'année.

"Ceci constitue une bonne surprise compte tenu du repli plus important des volumes", commente CM-CIC Securities dans une note de recherche.

Vers 15h05, le titre progressait de 6,4% à 64,05 euros.

Objectif D'economies Maintenus

L'Ebita (Résultat d'exploitation avant amortissement des actifs incorporels issus des acquisitions) a baissé de 41,8% au premier semestre à 791 millions d'euros. Avant coûts de restructuration, la baisse ressort à 36% à 903 millions d'euros, donnant une marge de 11,6% (-4,2 points).

Le résultat net a chuté de 59,3% à 346 millions, contre 389 millions attendus, tandis que l'autofinancement libre a progressé de 7,6% à 726 millions.

Le groupe a déjà porté à 1,6 milliard d'euros son objectif de réductions de coûts à l'horizon 2011 pour renforcer sa structure financière dans le contexte de crise actuel, un montant qui tient toujours et sur lequel Schneider Electric a réalisé 310 millions d'euros d'économies sur les fonctions support au cours du semestre écoulé.

Emmanuel Babeau a ajouté pendant la téléconférence consacrée aux résultats qu'au second semestre, le groupe pourrait réaliser entre 70 et 80% de ce montant. Il a également dit s'attendre à un doublement des coûts de restructuration au second semestre, alors que ceux-ci se sont montés à 112 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below