LNC ne voit pas de "franche reprise" du logement neuf avant 2011

mercredi 30 septembre 2009 20h25
 

* Augmentation de 32% des réservations en valeur au S1

* Baisse de 11% du carnet de commandes, dont -16% en France

* Réduction de 52% de la perte nette à 8,8 millions d'euros

* LNC vise toujours le retour à l'équilibre en 2009

PARIS, 30 septembre (Reuters) - Le redressement du marché du logement neuf en France est encore "en demi-teinte", malgré une augmentation de 6% des réservations de logements au premier semestre 2009, a déclaré mercredi Olivier Mitterrand, président du directoire du promoteur Les Nouveaux Constructeurs (NVC.PA: Cotation).

"La sortie de crise est en demi-teinte, car les ménages sont encore en retrait, malgré le gain très sensible de leur solvabilité, dans un contexte de croissance économique qui n'a rien de fantastique", a-t-il annoncé à quelques journalistes lors de la publication des résultats semestriels du groupe LNC.

"Je ne pense pas que le marché va se retourner en 2010", a-t-il dit, précisant que LNC subirait notamment le contrecoup de la diminution de moitié de son portefeuille foncier en 2008, mais il a aussi ajouté: "Tout ça laisse prévoir une franche reprise en 2011 et 2012."

Pour l'année 2009, grâce à la poursuite de son plan de récentrage sur la France, l'écoulement de ses stocks et l'amélioration de sa structure financière, le groupe vise toujours malgré tout le retour à l'équilibre sur l'exercice.   Suite...