July 30, 2009 / 10:37 AM / 8 years ago

LEAD 2 Natixis-L'action grimpe à nouveau, pas d'annonces prévues

5 MINUTES DE LECTURE

* Le titre gagne jeudi près de 16%, deuxième séance de hausse

* La banque ne prévoit pas d'annonces particulières avant la publication des résultats du T2 le 27 août

(Actualisée avec note de Credit suisse §8 à 12)

PARIS, 30 juillet (Reuters) - Natixis (CNAT.PA) ne prévoit pas d'annonces particulières concernant la banque avant le 27 août prochain, date de la publication de ses résultats du deuxième trimestre 2009, a déclaré une porte-parole de Natixis en réaction à des rumeurs circulant sur les marchés financiers.

Vers 13h55, l'action Natixis était en hausse de près de 16% à 1,897 euro, surperformant nettement l'indice sectoriel DJ Stoxx .SX7P en progression de 1,37% au même moment.

Elle signe ainsi une deuxième séance de forte hausse après avoir clôturé mercredi sur un bond de 20,09% à la suite de rumeurs d'annonces imminentes sur la nouvelle stratégie de la banque, sur son portefeuille d'actifs risqués, voire un possible retrait de la cote. (Plus de détails [ID:nLT467400])

A mi-séance, le volume des échanges sur le titre atteignait déjà plus de trois fois le volume moyen d'une journée observé au cours des 90 derniers jours.

"Natixis ne prévoit pas d'annonces avant le 27 août, date de publication des résultats du deuxième trimestre", a dit une porte-parole de la banque.

Elle a ainsi démenti une information selon laquelle la banque pourrait détailler ce jour la nouvelle stratégie de Natixis.

Interrogée sur la forte hausse du titre et sur les différentes rumeurs, elle n'a en revanche pas fait de commentaires.

UNE STRUCTURE DE DÉFAISANCE FAÇON CRÉDIT LYONNAIS?

Dans sa note de recherche, Guillaume Tiberghien, analyste chez Credit suisse, explique néanmoins s'attendre à ce que les dirigeants de Natixis et de BPCE, la nouvelle banque issue de la fusion des Banques populaires et des Caisses d'épargne et propriétaire à 72% de Natixis, annoncent un nouveau plan de développement "viable" pour la banque lors des résultats du T2.

Quatre scénarii sont, selon l'analyste de Credit suisse, envisageables pour Natixis dont l'un consisterait pour l'Etat français à mettre sur pied une structure de defaisance pour y loger les actifs toxiques de Natixis, à l'image de ce qui avait été fait pour le sauvetage du Crédit lyonnais en 1994.

Natixis, qui a fait état en mai dernier d'un quatrième trimestre consécutif de pertes, a un portefeuille d'actifs à risques évalué à près de 34 milliards d'euros à fin mars 2009. Isolés et gérés par une équipe dédiée, ces actifs risqués ont été conservés au sein de la banque.

"Nous pensons que le management a besoin d'annoncer une solution durable pour la solvabilité du groupe et pour ses actifs toxiques, et pas seulement une solution tempraire", écrit encore Guillaume Tiberghien.

L'analyste a aussi repris la couverture de Natixis avec une recommandation à "surperformer" contre "sous-performer" précédemment, avec un objectif de cours de 2,9 euros.

Natixis, qui a été recapitalisée à hauteur de 9,1 milliards d'euros, a lancé une revue stratégique de l'ensemble de ses activités, en plus de la réorganisation de ses activités de marché. (Pour plus de détails, [ID:nLD370853])

Détenue à 72% par les Banques populaires et les Caisses d'épargne dont la fusion est en cours de finalisation, la banque est dirigée depuis mai dernier par Laurent Mignon à la suite de la mise à l'écart de l'ancien directeur général Dominique Ferrero.

Matthieu Protard, Julien Ponthus et Blaise Robinson, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below