SYNTHESE Europe-Les résultats n'annoncent pas de reprise rapide

jeudi 30 juillet 2009 17h41
 

* Les résultats de sociétés du premier semestre augurent d'une reprise différée

* les entreprises ont réduit leurs coûts pour préserver leurs marges

* Le rally boursier continue

par Sitaraman Shankar

LONDRES, 30 juillet (Reuters) - Les grands groupes industriels européens ont dans l'ensemble annoncé jeudi des résultats en repli et, même si les plans de soutien gouvernementaux et les programmes de réduction de coûts ont permis de limiter les dégâts, ils n'attendent pas en général de reprise rapide de l'activité.

La publication des résultats semestriels des grands acteurs de l'ingénierie, de la chimie ou de l'énergie n'a donné que peu de signaux d'une franche amélioration de l'activité économique globale et les dirigeants des groupes concernés ont plutôt fait état d'un environnement difficile, sans entrevoir véritablement le bout du tunnel. Certains secteurs semblent au mieux avoir passé un point bas en termes de résultats.

"La seule conclusion que l'on puisse tirer au stade actuel de la période des résultats, c'est que la reprise espérée pour le quatrième trimestre se montre évasive", a déclaré Philippe Gijsels, stratégiste chez Fortis.

Le groupe d'ingénierie allemand Siemens (SIEGn.DE: Cotation), véritable baromètre pour l'industrie européenne, a accusé une forte chute de ses bénéfices (plus de détails [ID:nLU378405]) et les analystes estiment que le pire est à venir.

"Nous n'anticipons pas une reprise rapide", a déclaré Peter Voser, le directeur général de Royal Dutch Shell alors que la compagnie pétrolière a annoncé un résultat en recul de 70% [ID:nLU533617].   Suite...