LEAD 1 Nissan Europe aura du mal à tenir ses objectifs 2008-2009

mardi 30 septembre 2008 20h24
 

PARIS, 30 septembre (Reuters) - Nissan (7201.T: Cotation) devrait avoir du mal à vendre 700.000 véhicules en Europe au cours de l'exercice 2008-2009 mais espère toujours augmenter sa part de marché sur le continent, a déclaré à Reuters mardi l'un des dirigeants du constructeur automobile japonais.

"Sur les huit premiers mois de 2008, le groupe a augmenté sa part de marché et le taux de croissance de cette part de marché est la plus élevée de tous les constructeurs présents en Europe", a déclaré Eric Nicolas, vice président administration et finance de Nissan Europe, au cours d'un sommet Reuters consacré à l'automobile.

"Il est très difficile aujourd'hui, pour qui que ce soit, d'assurer que ce que vous aviez prévu il y a six mois ou un an est toujours d'actualité. Pour autant, nous avions l'objectif d'atteindre le chiffre rond de 700.000 alors aujourd'hui, nous n'abandonnons pas (...) mais les vents contraires sont très sérieux et nous allons essayer de tenir cet objectif sans compromettre (nos critères de rentabilité, ndlr)", a-t-il dit.

Début avril, premier mois de l'exercice fiscal de Nissan, l'entreprise avait annoncé qu'elle entendait faire progresser ses ventes d'environ 10% en Europe au cours des douze mois suivants. Eric Nicolas a assuré mardi que l'augmentation des ventes se situerait davantage sous le seuil des 10%, avec une croissance "à un chiffre".

Le marché automobile européen traverse actuellement une passe difficile. Depuis le 1er janvier, les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 3,9%. La baisse a été particulièrement marquée en juillet (-7,3%) et en août (-15,6%).

Sur la période avril-août, les ventes de Nissan ont progressé de 2,3%.

L'Europe de l'Est et la Russie, deux zones considérées comme particulièrement dynamiques, ont également marqué le pas durant l'été.

"La Russie est notre premier marché sur le territoire européen et nous avons constaté de la nervosité ces deux derniers mois", a souligné Eric Nicolas. Le dirigeant a cependant mis en avant la solidité du modèle de son multi-segment (crossover) Qashqai, conçu spécialement pour le marché européen et devenu en 2007 - l'année de son lancement - le deuxième véhicule le plus vendu de la gamme Nissan derrière la berline Altima.

Le succès de la famille Qashqai a conduit Nissan a proposer une version de cette voiture au Japon où elle est commercialisée sous la marque Dualis.

Eric Nicolas a déclaré que Nissan entendait vendre plus de 200.000 unités du Qashqai sur la période 2008-2009 et qu'une autre version, raccourcie, verrait le jour dans les prochains mois. /MB

(Matthias Blamont, avec Chang-Ran-Kim et Helen Massy-Beresford)