Banco Popular - Bénéfice 2008 pénalisé par les provisions

vendredi 30 janvier 2009 12h19
 

MADRID, 30 janvier (Reuters) - Commme d'autres banques espagnoles, Banco Popular (POP.MC: Cotation) a choisi de sacrifier ses bénéfices 2008 pour accroître ses provisions liées à des créances douteuses ou irrecouvrables, dans le contexte d'une aggravation du ralentissement économique.

La troisième banque du pays a publié vendredi un bénéfice net 2008 en baisse de 16,8% à 1,05 milliard d'euros, inférieur au consensus des analystes qui tablaient sur 1,183 milliards.

Dans un communiqué, Banco Popular précise avoir inscrit 189 millions d'euros de provisions sur crédit et 244 millions d'euros de provisions supplémentaires à titre exceptionnel pour 2008.

Popular est l'une des banques les plus exposées au secteur immobilier espagnol, qui subit actuellement une forte dégradation après dix ans d'expansion.

L'établissement a précisé que les 244 millions de provisions exceptionnelles n'entraient pas dans le cadre des "provisions génériques" qui doivent être constituées par toutes les banques en vertu des normes imposées par la Banque d'Espagne.

Popular a précisé que ses provisions génériques s'élevaient à 1,3 milliard d'euros.

"Le montant du bénéfice net est inférieur aux attentes du marché à cause des provisions réalisées par Popular", souligne Javier Bernat, analyste à Caja Madrid.

La banque a selon lui fait preuve de prudence en constituant de telles provisions "même si toute la question est de savoir s'il s'agit d'une initiative récurrente ou pas. Mais c'est une bonne chose que Popular n'ait pas du tout utilisé son matelas de provisions génériques".

(Judy MacInnes, version française Gwénaelle Barzic, édité par Marc Angrand)