30 juillet 2009 / 06:38 / il y a 8 ans

LEAD 3 Capgemini - Marge 7% prévue en 2009, objectif CA abaissé

* Marge en baisse d'un point à 6,6% au S1, dégradation de 1,5 point à 7% environ prévue pour 2009

* Décroissance organique 2% au S1 conforme aux attentes, prévision 2009 abaissée à 3-4% au lieu de 2%

* "Reprise modérée" de l'activité possible en 2010, retour à la croissance organique encore incertain

(Actualisé avec cours, réaction d'analyste, précisions)

par Cyril Altmeyer

PARIS, 30 juillet (Reuters) - Capgemini (CAPP.PA) a annoncé jeudi anticiper une dégradation de 1,5 point de sa marge opérationnelle en 2009 à environ 7% et a abaissé à 3-4% sa prévision de décroissance organique au lieu de 2%, malgré des premiers signes de stabilisation dans certaines régions.

Le premier groupe de services informatiques européen n'entrevoit qu'une "reprise modérée" de l'activité en 2010, sans pouvoir dire si elle se traduira par un retour à la croissance organique, a précisé son directeur général Paul Hermelin.

L'action s'adjuge 7,30% à 30,945 euros vers 14h30 à la faveur de résultats conformes aux attentes, avec des prises de commandes et une trésorerie nette jugées solides par les analystes.

Au second semestre, Capgemini anticipe une décroissance organique de 4% à 6%, la partie la plus défavorable de la fourchette étant fournie par "prudence".

"La prévision pour le chiffre d'affaires du second semestre semble plus ambitieuse que celle d'Accenture (ACN.N) qui a dit prévoir une baisse de 7% pour juillet-septembre", souligne Bank of America/Merrill Lynch dans une note.

Le marge opérationnelle ressort à 287 millions d'euros, avec un taux de 6,6%, en ligne avec l'objectif fixé par le groupe.

Capgemini, qui est concurrent Accenture et d'Atos Origin (ATOS.PA) sur certains contrats, a fourni une prévision annuelle de marge pour la première fois, visant environ 7% grâce à "une gestion encore plus rigoureuse de ses coûts".

Le chiffre d'affaires a baissé de 2% au premier semestre à taux de change et périmètre constants, conformément aux attentes du groupe et malgré un deuxième trimestre plus difficile que prévu. Il ressort à 4.376 millions d'euros, en ligne avec le consensus établi par Reuters.

L'infogérance, seule division qui devrait afficher une activité relativement stable au second semestre, a enregistré une croissance organique de 2,6% au premier semestre, avec une amélioration de deux points de sa marge opérationnelle à 6,5%.

Les autres divisions devraient en revanche accuser une baisse d'activité sensible au second semestre, aggravée par des comparatifs défavorables. L'intégration de systèmes, première division du groupe, a accusé un recul organique limité à 2,6% au premier semestre, avec une marge de 6,1%.

Sogeti (services de proximité) et le conseil, les activités les plus sensibles à la conjoncture, ont accusé des baisses organiques respectives de leurs ventes de 5,4% et 13,4%, avec des marges de 9,1% et 10,5% respectivement.

PRISES DE COMMANDES +35% DANS L'INFOGÉRANCE

Les prises de commandes restent quasi stables comparé au premier semestre 2008, à 4.433 millions d'euros, avec un bond de 35% dans l'infogérance mais en baisse de 12% en moyenne pour les trois autres divisions.

"On a le sentiment que les secteurs et les géographies qui ont les premiers fléchi commencent à se réorganiser", a déclaré Paul Hermelin lors d'une conférence téléphonique.

"On a aujourd'hui une activité commerciale de préparation de contrats beaucoup plus soutenue en Amérique du Nord et dans le secteur financier, mais cela doit être confirmé par les signatures effectives", a-t-il ajouté.

Il s'est déclaré "plus prudent" dans ses perspectives que d'autres groupes du secteur.

L'allemand SAP (SAPG.DE) a relevé mardi ses prévisions de marge opérationnelle pour 2009 en estimant que le pire était passé pour le secteur technologique (Plus de détails: [ID:nLT455218])

Atos a de son côté estimé mardi qu'il n'y avait pas de dégradation de l'activité à prévoir et confirmé ses objectifs annuels. [ID:nLK168334]

"Capgemini reste la société la mieux positionnée en Europe, avec le modèle global de performance le plus évolué", estime Crédit suisse dans une note.

Capgemini compte conserver pour l'instant sa trésorerie nette, qui s'élève à 576 millions d'euros, et ne reprendra des acquisitions importantes qu'une fois que l'activité aura repris, a également déclaré Paul Hermelin.

Cyril Altmeyer, édité par Pascale Denis et Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below