30 juillet 2009 / 05:52 / il y a 8 ans

LEAD 3 Scor - Résultat net en baisse au S1, forte hausse du C.A.

* Résultat net en baisse de 24% au premier semestre

* Capitaux propres en hausse de 6,4%

* Acquisitions ciblées de portefeuilles de taille limitée

(Actualisé avec détails, cours de Bourse, commentaire d'analyste)

par Pascale Denis

PARIS, 30 juillet (Reuters) - Scor (SCOR.PA) a vu son résultat net reculer de 24% au premier semestre, principalement affecté par une baisse de ses produits de placement, mais a fait état d'une forte progression de son chiffre d'affaires dans un marché porteur pour la réassurance.

Le résultat net du 5e réassureur mondial est ressorti à 184 millions d'euros (contre 242 millions un an plus tôt), alors que ses produits financiers sont passés de 348 millions à 149 millions sur la période, tandis que son chiffre d'affaires a progressé de 18,4% à 3.254 millions d'euros.

Scor a réaffirmé vouloir se concentrer sur la croissance interne et viser de petites acquisitions de portefeuilles complémentaires de ses activités.

"Scor est bien armé pour saisir les opportunités de croissance qui se présenteront lors des renouvellements de 2010 en tirant parti de son bon positionnement concurrentiel", souligne Denis Kessler, P-DG du groupe, cité dans un communiqué.

Scor indique également que des renouvellements de traités intervenus en juillet se sont accompagnés de hausses de tarifs de 5,9% (contre 3,3% pour ceux de janvier).

Denis Kessler a ajouté, lors d'une conférence téléphonique, que les conditions tarifaires positives observées jusqu'ici devraient perdurer jusqu'à la fin 2009 et probablement en 2010.

Il a également estimé que les incertitudes entourant la reprise de l'économie mondiale demeuraient un élément porteur pour la demande de réassurance.

Le résultat opérationnel a totalisé 312 millions d'euros, hors dépréciations d'actifs de 184 millions essentiellement intervenues au premier trimestre, où elles avaient atteint 156 millions d'euros.

Dans la réassurance non vie, le ratio combiné - qui mesure la rentabilité technique en rapportant les coûts des sinistres et des frais aux primes encaissées - s'est légèrement amélioré à 97,5%, contre 98,3% un an plus tôt, grâce à une faible sinistralité au 2e trimestre.

Dans la vie, la marge opérationnelle recule à 5,1%, contre 7,3% un an auparavant. Hors moins-values sur investissements, elle s'établit à 5,9%.

Ces résultats, jugés généralement bons par les analystes, ont été bien accueillis par le marché, le titre gagnant 3,8% à 16,18 euros vers 10h20 à la Bourse de Paris, limitant sa baisse à 1,3% depuis le début de l'année et surperformant le secteur européen de l'assurance .SXIP qui prend 0,9% au même moment.

"C'est un bon premier semestre. Si le ratio combiné est plus élevé que ce à quoi nous nous attendions, il est en ligne avec le secteur", commentent les analystes de CA Cheuvreux.

Les capitaux propres ont augmenté de 6,4% à 3.635 millions d'euros et l'actif net comptable ressort à 20,21 euros par action, en hausse de 5,8%.

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below