Défense - BAE Systems va supprimer 500 emplois au Royaume-Uni

jeudi 30 avril 2009 12h20
 

LONDRES, 30 avril (Reuters) - BAE Systems (BAES.L: Cotation), numéro un européen du secteur de la défense, a annoncé jeudi la fermeture de trois sites au Royaume-Uni et la suppression de 500 emplois, arguant de la baisse des commandes et de la diminution de la charge de travail pour le compte de l'armée britannique.

Dans un communiqué, le groupe évoque notamment le report par Londres du programme de véhicules blindés FRES (Future Rapid Effects System) et de la diminution des activités de soutien à l'armée britannique en Irak et en Afghanistan.

Les sites destinés à être fermés, à Guildford, Leeds et Telford, emploient au total 330 emplois. Des suppressions de postes sont prévues sur d'autres sites.

A la Bourse de Londres, l'action BAE Systems progressait de 1,6% après l'annonce de ces mesures, alors qu'elle était stable auparavant.

(Paul Hoskins, version française Marc Angrand)