Jour J pour Chrysler, un dépôt de bilan serait "presque certain"

jeudi 30 avril 2009 09h32
 

* Chrysler doit présenter d'ici la fin de la journée son plan de viabilité aux autorités américaines

* Quelques créanciers refusent les modalités de la restructuration de la dette, un dépôt de bilan jugé "presque certain" /WSJ

* Obama se dit plus optimiste sur la viabilité de Chrysler

* Le syndicat de l'automobile ratifie la nouvelle convention collective

* Les détenteurs d'obligations de General Motors présentent un projet alternatif de conversion de dette

DETROIT, 30 avril (Reuters) - Certains créanciers refusent les modalités de la restructuration de la dette de Chrysler et les discussions avec le Trésor américain ont été interrompues mercredi soir, à la veille de la date limite fixée au constructeur automobile pour présenter son plan de viabilité à l'administration Obama, écrit le Wall Street Journal.

Le WSJ ajoute que cette nouvelle embûche rend "presque certain" un dépôt de bilan de Chrysler, qui ne pourra sans doute pas éviter de se restructurer sans se placer sous la protection de la loi sur les faillites.

Les principales banques créancières ont accepté l'offre du Trésor sur la restructuration des 6,9 milliards de dette sécurisée de Chrysler, mais trois gérants de fonds - Oppenheimer Funds, Perella Weinberg Partners et Stairway Capital - ont renâclé, a-t-on indiqué de source proche des discussions.   Suite...