LEAD 1 H&M - Bénéfices décevants au troisième trimestre

mardi 30 septembre 2008 10h09
 

STOCKHOLM, 30 septembre (Reuters) - Le groupe suédois Hennes & Mauritz (HMb.ST: Cotation), plus connu sous le sigle H&M, a publié mardi des résultats trimestriels et des chiffres de ventes mensuelles inférieurs aux attentes en raison de la morosité ambiante dans le secteur de la distribution.

Le numéro trois mondial de l'habillement a réalisé sur le trimestre juin-août, le troisième de son exercice, un bénéfice imposable de 4,59 milliards de couronnes (470 millions d'euros) alors que les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne 5,03 milliards.

H&M avait dégagé des profits imposables de 4,40 milliards de couronnes sur la période correspondante de l'an dernier.

Les ventes du groupe ont augmenté de 8% le mois dernier alors que le marché tablait sur une croissance de 13,4%. Celles des magasins ouverts depuis au moins un an ont même baissé de 3% alors que le consensus les voyait en hausse de 1,5%.

"Ces chiffres sont faibles, surtout la marge brute", commente Andreas Lundberg, analyste chez Handelsbanken

Selon lui, les ventes de septembre (qui ressortent en hausse de 9% au 28 du mois), le premier mois du quatrième trimestre fiscal du groupe, sont assez solides comparées à celles d'août, "mais cela ne change rien. L'action va subir de lourds désengagements."

Vers 8h00 GMT, le titre H&M perdait 8,6% à la Bourse de Stockholm.

La crise financière a touché de plein fouet certains distributeurs, les consommateurs réduisant leurs dépenses en raison de la hausse du coût des carburants et de l'inflation. Les statistiques officielles portant sur la zone euro montrent que les ventes au détail ont chuté en juin et en juillet. La baisse enregistrée au mois de juin est d'ailleurs un record

H&M explique que la chute de sa marge brute était imputable à une baisse de ses prix par rapport à l'année dernière."   Suite...