30 avril 2009 / 05:25 / il y a 8 ans

LEAD 4 Capgemini attend une décroissance organique de 2% en 2009

(Actualisé avec l'AG)

* Décroissance organique de 0,3% au T1, CA de E2.205 millions, supérieur au consensus

* Anticipe une décroissance organique de 2% du CA en 2009

* Carnet de commandes en hausse au T1 à 2,2 mlns d'euros

par Cyril Altmeyer

PARIS, 30 avril (Reuters) - Capgemini (CAPP.PA) a annoncé jeudi anticiper une décroissance organique de 2% de son chiffre d'affaires en 2009, après un recul limité à 0,3% au premier trimestre, tandis que son solide carnet de commandes a rassuré le marché.

Le premier groupe de services informatiques européen a précisé qu'il espérait toujours réaliser une marge opérationnelle supérieure à 6,5% - contre 7,6% au premier semestre 2008, sans fournir d'estimation sur l'année.

L'action s'adjuge 5,28% à 28,53 euros vers 15h15, surperformant largement l'indice paneuropéen des technologiques .SX8P en hausse de 0,2% à la même heure.

"Le chiffre d'affaires du premier trimestre confirme la capacité de résistance du groupe", souligne CM-CIC dans une note. "Les prises de commandes sont bonnes (...), ce qui est de bon augure pour les prochains trimestres".

La prévision de décroissance organique de 2% au second semestre, formulée à la faveur d'une "meilleure visibilité" sur le troisième trimestre, constitue l'hypothèse centrale d'une fourchette comprise entre -0,5% et -3,5%, a précisé le directeur général Paul Hermelin lors d'une conférence téléphonique.

"Le groupe est mobilisé et il résiste bien", a-t-il ensuite déclaré lors de l'assemblée générale annuelle. "Vous pouvez compter sur nos efforts pour qu'il sorte de cette crise comme un vainqueur".

Capgemini a réalisé un chiffre d'affaires de 2.205 millions au premier trimestre, à comparer à un consensus de 2.183 millions cité par plusieurs analystes. Il progresse de 0,9%, mais baisse de 0,3% à taux de change et périmètre constants.

Le groupe anglo-néerlandais Logica LOG.LLOG.AS a de son côté annoncé jeudi anticiper une légère baisse de son chiffre d'affaires au premier semestre et ne pas s'attendre à une amélioration du marché en 2009.

Atos Origin (ATOS.PA) a dit lui aussi s'attendre, le 16 avril, à une année "difficile" en raison de reports de contrats, tout en maintenant ses objectifs 2009.

L'américain Accenture (ACN.N) avait en revanche abaissé fin mars sa prévision de bénéfice pour l'exercice en cours en raison du ralentissement économique après une baisse de 6% de son chiffre d'affaires trimestriel.

Paul Hermelin a précisé que les pressions sur les prix, qui pèsent sur l'activité des SSII, avaient tendance à se réduire.

"Il y a eu une grosse pression sur les prix, on voit une certaine stabilisation des prix au deuxième trimestre", a-t-il précisé, ajoutant qu'il faisait allusion aux prix de production et non pas aux prix des nouveaux contrats.

PRISES DE COMMANDES EN HAUSSE

Les prises de commandes enregistrées s'élèvent à 2.221 millions d'euros au premier trimestre, en excluant la société BAS récemment acquise, contre 2.172 millions un an plus tôt, donnant un ratio "book-to-bill" de 1,04.

"L'état de stupeur lié à la conscience de la crise semble prêt de prendre fin, notamment en Amerique du Nord. Nous passons de coupures brutales à une politique organisée de recherche d'économies", a expliqué Paul Hermelin aux actionnaires.

L'infogérance, qui représente 34,6% des ventes, affiche une croissance organique de 1,1% de son chiffre d'affaires, avec un bond de près de 40% des prises de commandes.

Capgemini bénéficie aussi d'une exposition à des secteurs récurrents comme les services publics et l'énergie, où il a réalisé respectivement 27,7% et 13,2% de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

Le chiffre d'affaires de l'intégration de systèmes, première division du groupe avec 40,8% du chiffre d'affaires, a quant à lui augmenté de 0,4%.

Le conseil, activité de début de cycle, accuse en revanche une chute 9,8% de son chiffre d'affaires, et Paul Hermelin a estimé que cette tendance devrait refléter celle de l'ensemble de l'exercice, tandis que le chiffre d'affaires des services de proximité (Sogeti) a reculé de 0,7%.

Les prises de commandes de ces trois divisions reculent en moyenne de 9% en raison d'un "certain attentisme" des clients du groupe.

Le groupe affiche un taux d'attrition en baisse à 11,4% en mars 2009 contre 17,8% un an plus tôt.

Capgemini a pâti d'une chute de 6,9% de son activité en Amérique du Nord, tandis que l'ensemble Royaume-Uni/Irlande se distingue avec un bond de 7,0%, les deux zones représentant chacune environ un cinquième des ventes. Les reculs sont plus limités en France et au Benelux (-0,8% et -0,6% respectivement).

Paul Hermelin a également précisé que le groupe avait débloqué une enveloppe de 70 millions d'euros destinée à ses coûts de restructuration, principalement aux Pays-Bas.

Les actionnaires du groupe, qui a maintenu son dividende à un euro par action au titre de 2008, ont voté une résolution prolongeant de 75 ans à 79 ans l'âge limite du président non exécutif du conseil d'administration et ramenant de 75 à 70 euros celui du directeur général.

Le mandat du président Serge Kampf, âgé de 74 ans, sera renouvelé lors de l'assemblée générale de l'année prochaine.

Edité par Jean-Michel Bélot et Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below