30 avril 2009 / 06:10 / dans 8 ans

LEAD 1 Eramet prévoit une perte importante au S1, CA -41% au T1

* Eramet s‘attend à une perte opérationnelle courante importante au premier semestre

* Les conditions de marché restent extrêmement difficiles, le mouvement de déstockage continue

* CA -41% au T1, forte baisse des prix du nickel et du manganèse

par Gilles Guillaume

PARIS, 30 avril (Reuters) - Le groupe minier Eramet (ERMT.PA) a prévenu jeudi s‘attendre à une perte opérationnelle courante importante au premier semestre, la baisse de la demande et des prix en nickel et manganèse s’étant traduite par une chute de 41% de son chiffre d‘affaires sur les trois premiers mois de l‘année.

Eramet subit de plein fouet la forte baisse de la production sidérurgique mondiale, qui a atteint 23% au 1er trimestre. En excluant la Chine, la baisse atteint même 37%.

Les principaux minerais d‘Eramet entrent dans la composition de l‘acier, le manganèse pour l‘acier au carbone et le nickel pour l‘acier inoxydable.

Le chiffre d‘affaires consolidé du groupe est ressorti au premier trimestre 2009 à 664 millions d‘euros, contre 1,12 milliard un an plus tôt. Dans le manganèse, principal contributeur au chiffre du groupe, la baisse atteint 45% tandis que dans le nickel, deuxième contributeur, le recul ressort à 49%.

“L‘impact de la crise économique mondiale sur les principaux marchés du groupe Eramet a été très marqué au 1er trimestre”, a souligné l‘entreprise dans son communiqué de résultats.

“Il s‘est traduit par des prix du nickel et du manganèse en très forte baisse par rapport au 1er trimestre 2008 ainsi que par un recul très important des volumes vendus pour le manganèse.”

Eramet a ajouté qu‘en raison des conditions actuelles de marché toujours “extrêmement difficiles” et de la dépréciation de certains stocks, son résultat opérationnel courant au 1er semestre devrait être “très significativement négatif”.

Face à la crise, le groupe a entrepris de réduire ses coûts et ses investissements, ce qui lui permet “de conserver une solide situation de trésorerie et (de) préserver une marge financière importante”, a-t-il ajouté.

Eramet va également continuer d‘adapter ses volumes de production à la baisse de la demande, même dans la branche Alliages où le recul du chiffre d‘affaires a été limité sur le trimestre à 24%.

Sur ce segment, la meilleure résistance de secteurs tels que l‘aéronautique et la production d’énergie a permis de compenser les retombées des arrêts de production opérés dans les aciers de coupe et d‘outillage.

Édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below