29 octobre 2008 / 10:56 / il y a 9 ans

LEAD 1 BBVA-Hausse du bénéfice récurrent, des créances douteuses

* Bénéfice net récurrent +9,1% à E4,321 mds sur 9 mois

* Baisse de 5,4% du bénéfice net à E4,501 mds sur 9 mois

* Ratio de créances douteuses à 1,54% fin septembre

MADRID, 29 octobre (Reuters) - La deuxième banque espagnole BBVA (BBVA.MC) a annoncé mercredi une hausse de 9,1% de son bénéfice net récurrent sur une période de neuf mois à fin septembre, dépassant les prévisions en raison d'une forte croissance des revenus et de marges stables en Espagne et au Mexique.

Le titre BBVA gagne 8,15% à 7,83 euros vers 10h30 GMT à la Bourse de Madrid.

Tout comme sa concurrente Santander (SAN.MC), première banque espagnole, qui a publié la veille un bénéfice en hausse également, le ratio des crédits non performants de BBVA montre cependant que l'établissement n'est pas totalement épargné par la crise financière puisqu'il a progressé à 1,54% contre 0,88% un an plus tôt et 1,15% fin juin.

BBVA souligne aussi sa "solide position en matière de solvabilité", avec un ratio Tier one core de 6,4% et un ratio Tier one de 7,8%.

Le bénéfice net récurrent ressort à 4,321 milliards d'euros sur neuf mois, à comparer à un consensus Reuters de 4,18 milliards.

Les dotations pour provisions sur créances douteuses ont elles bondi de 51,3% à 1,994 milliard d'euros sur neuf mois.

"Les résultats sont bons au niveau opérationnel et du résultat net récurrent (...) mais la banque présente une détérioration plus marquée qu'attendu de la qualité de ses actifs, comparée à sa concurrente Santander", estime un analyste établi à Madrid. "Le Mexique reste, au moins pour l'instant, une source importante de bénéfice".

PRUDENCE CONCERNANT LE MEXIQUE

L'exposition de BBVA au Mexique occupe le devant de la scène, les marchés craignant une contagion en cas de défaut éventuel de l'Argentine.

La branche mexicaine de BBVA, Bancomer, a fait état d'une hausse de 16,3% de son bénéfice net en pesos, sur une progression de 14,9% de ses prêts et de 13,5% de ses dépôts.

Le bénéfice net de l'ensemble du groupe BBVA a de son côté diminué de 5,4% à 4,501 milliards d'euros, dépassant cependant le consensus d'analystes de 4,409 milliards.

Le groupe a attribué ce recul du bénéfice net à des plus-values exceptionnelles plus limitées, à 180 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, contre 794 millions un an auparavant.

Le produit des intérêts net a crû à 8,818 milliards d'euros contre 7,025 milliards sur la période et le bénéfice opérationnel courant a progressé de 14,1% à 8,209 milliards.

En dépit du ralentissement marqué de l'économie espagnole, sur fond de crise financière internationale, BBVA a enregistré une hausse de 10,8% de ses prêts à 342,670 milliards d'euros et de 3,9% de ses dépôts, à 353,145 milliards, sur les neuf premiers mois./WYE/SD

Judith Macinnes, version française Wilfrid Exbrayat et Stanislas Dembinski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below