Sharp risque une perte exceptionnelle de 50 mds de yens - Nikkei

lundi 29 décembre 2008 20h43
 

NEW YORK, 29 décembre (Reuters) - Le groupe japonais d'électronique grand public Sharp (6753.T: Cotation) passera une perte exceptionnelle de plus de 50 milliards de yens (394 millions d'euros) dans les comptes de l'exercice fiscal clos le 31 mars prochain, liée pour l'essentiel à la dépréciation de sa participation dans Pioneer (6773.T: Cotation), rapporte le quotidien financier Nikkei.

Ce montant inclura aussi une amende liée à une entente sur les prix, précise-t-il.

Numéro trois mondial des téléviseurs à cristaux liquides (LCD) et numéro deux des cellules photovoltaïques, Sharp détient 14,28% du capital de Pioneer. Cette participation a été acquise en décembre 2007 au prix de 1.385 yens par action mais le titre a chuté depuis, pour finir lundi à 152 yens à la Bourse de Tokyo.

Cette chute se traduira par une charge de dépréciation d'environ 36,7 milliards de yens explique le Nikkei, et la baisse d'autres participations pourrait porter ces charges à 40 milliards au total.

S'y ajoutera une charge exceptionnelle de 120 millions de dollars, soit environ 10,8 milliards de yens, liée à l'accord conclu le mois dernier avec les autorités américaines dans un dossier d'entente sur les prix des écrans LCD, ajoute le quotidien.

Sharp a pour l'instant annoncé s'attendre à une baisse de 29% de son bénéfice d'exploitation sur l'exercice en cours, à 130 milliards de yens et à un recul de 41% du bénéfice net à 60 milliards. Le Nikkei précise que les comptes consolidés du groupe pourraient tomber dans le rouge pour la première fois depuis l'exercice fiscal 1983.

L'action Sharp a fini à 638 yens lundi à tokyo. Elle s'est échangée cette année entre 554 et 2.150 yens. /MA

(Ted Kerr, version française Marc Angrand)