ENCADRE Automobile - Les primes à la casse encore en vigueur

lundi 1 février 2010 17h29
 

PARIS, 1er février (Reuters) - Les chiffres de janvier des immatriculations de voitures en France et en Espagne ont montré que le marché reste soutenu par l'effet incitatif des primes à la casse, et leur disparition prochaine suscite des interrogations pour les perspectives de la filière au second semestre. (Plus de détails [ID:nLDE6100GK])

Vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des quelques mécanismes encore en place sur les principaux marchés européens.

FRANCE

La prime à la casse initiale de 1.000 euros pour l'achat d'une voiture dont les émissions sont inférieures ou égales à 160 grammes de CO2 contre la mise au rebut d'une voiture de plus de dix ans va être réduite progressivement cette année.

Elle est maintenant passée à 700 euros pour une commande passée au premier semestre, et tombera à 500 euros au second semestre pour un modèle commandé au plus tard le 31 décembre 2010 et dont la facturation interviendra au plus tard le 31 mars 2011.

Les critères d'attribution ont aussi été légèrement durcis puisque la prime à la casse est désormais versée pour l'acquisition d'un véhicule émettant moins de 155 grammes.

Selon le ministre de la Relance Patrick Devedjian, la prime à contribué à l'achat de 600.000 véhicules en 2009.

Vient s'ajouter un système de bonus-malus écologique destiné à encourager l'achat de voitures moins émettrices de CO2, et dont le barème est plus contraignant en 2010 qu'en 2009.   Suite...