July 30, 2009 / 7:17 AM / in 8 years

LEAD 1 Gecina - Hausse du cash flow au S1 mais baisse de l'ANR

3 MINUTES DE LECTURE

* Cash flow par action en hausse de 22,4% à 3,12 euros

* ANR en baisse de 24,9% à 106,27 euros

PARIS, 29 juillet (Reuters) - Gecina (GFCP.PA) annonce jeudi un cash flow par action, après impôts et avant cessions, en hausse de 22,4% à 3,12 euros, une progression largement imputable à la réduction des frais financiers.

La société foncière, encore détenue à 27% par Metrovacesa MVC.MC, affiche un actif net réévalué (ANR) en baisse de 24,9% à 106,27 euros par action, contre 141,47 euros au 30 juin 2008 et 128,29 euros au 31 décembre 2008. Le président de la société, Joaquin Rivero, avait annoncé en juin qu'il s'attendait à une baisse de 5,5% à 6% de son ANR au cours du premier semestre.

Gecina s'est par ailleurs déclaré confiant dans sa capacité à atteindre son objectif de hausse d'au moins 10% de son cash flow avant cessions et après impôts.

Grâce à des cessions de plus de 700 millions d'euros en 2009, la foncière sera en mesure de rembourser le solde de l'emprunt obligataire qui arrive à échéance en février 2010, pour 540 millions d'euros.

Gecina a relevé début juillet son objectif de cessions sur l'année à plus de 700 millions d'euros, contre 600 à 700 millions auparavant.

Son ratio de dette/valeur des actifs (loan-to-value) s'élevait fin juin à 42,7% contre 38,5% fin 2008.

Le loyer brut a progressé de 1,3% au premier semestre à 321,6 millions d'euros, grâce notamment aux bureaux (+7,1%).

Gecina a été malmenée depuis plus de deux ans par les difficultés de ses actionnaires espagnols, eux-mêmes frappés par une crise immobilière particulièrement violente en Espagne.

Après des affrontements en justice ayant permis à Metrovacesa de reprendre les rênes, face à Joaquin Rivero, les grands actionnaires du groupe tentent, depuis l'assemblée générale du 15 juin, d'élaborer une stratégie pour la foncière.

Joaquin Rivero et son associé Bautista Soler détiennent 33% des actions, mais leurs droits de vote ont été limités à 20%.

Le titre a terminé en hausse de 1,06% à 57,250 euros mercredi après avoir chuté de 52% en 2008 et repris 14% depuis.

Juliette Rouillon, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below